Technologie

Voici les 5 PC les plus intéressants du CES 2022

Si le CES est le siège de moult annonces, il ne s’agit pas du salon privilégié des PC. Certes, les champions des semi-conducteurs y font leur show, d’Intel à AMD en passant par Nvidia ou Qualcomm, mais les saisonnalités du marché informatique sont plus centrées sur les salons Computex et IFA, bien plus riches en annonces informatiques.

Lire aussi : RTX 3050, RX 6500 XT et ARC : AMD, Intel et Nvidia s’affrontent avec des cartes graphiques… abordables

Fort heureusement pour les geeks, les annonces d’Intel et AMD offre tout de même un bal de machines, avec parfois même, des concepts un peu étranges. Dans un salon quasiment dématérialisé, ce CES 2022 est plus terre à terre. Mieux encore : certains concepts jadis loufoques, et dont les premières réalisations n’ont pas vraiment donné satisfaction, reviennent sur le devant de la scène de manière bien plus mature.

1. Asus Zenbook 17 FOLD OLED : enfin un PC pliant convaincant ?

S’il n’est pas le premier PC pliant, le Zenbook Fold 17 OLED d’Asus a, sur le papier, plusieurs arguments pour devenir le premier de cette technologie à être vraiment intéressant. Le premier n’a rien à voir avec l’écran : selon la fiche technique d’Asus, la puce sera un Core i7 U de 12e génération (plateforme certifiée EVO). Une puce bien plus performante que celle qui propulsait l’horrible machine de Lenovo.

Ce second argument, c’est bien l’écran : une dalle qui passe de 12,5 pouces utiles (1920×1280, ratio 3/2) quand elle est repliée à 17 pouces (2560×1920, ratio 4/3) une fois déployée. Comme pour Lenovo, le clavier est un accessoire qui se pose sur l’écran en mode compact et se sépare de l’écran en mode panoramique. L’avantage étant de pouvoir passer d’un format compact (voyage, tablette d’avion, etc.) à un format plus confortable pour la consommation média comme pour le travail.

Enfin ça, c’est en acceptant les deux premiers défauts : d’une part, l’appareil pèse tout de même 2 kg – très lourd pour un 12,5 pouces ou très léger pour un 17 pouces ! – et un tarif de quasiment… 4000 euros.

2. Lenovo ThinkBook Plus Gen 3 : deux écrans sinon rien

Vous vous rappelez du Zenbook Duo d’Asus ? Lenovo s’est un peu inspiré de son concurrent pour lui aussi intégrer un second écran couleur sur sa machine. Mais quand Asus a intégré une dalle panoramique sous l’écran principal et au-dessus du clavier, Lenovo a une approche d’écran compagnon. Situé à droite de la carlingue, l’écran du Lenovo ThinkBook Plus Gen 3 prend la forme d’une tablette 8 pouces à la verticale.

Un second écran qui peut remplir plusieurs missions : extension de l’écran principal pour des raccourcis, pour une calculatrice (dalle tactile) voire miroir de votre smartphone afin de le piloter tout en le gardant dans la poche. Mieux encore : gérant le stylet, il peut aussi servir de palette graphique (de dépannage). Propulsé par de l’Intel Core 12e Gen, il n’a pas de vocation gaming ou création marquée, car il ne dispose pas de GPU dédié, ce qui le destine plus à un usage bureautique amélioré. Et on devrait être à l’aise en travaillant avec une telle machine puisque l’écran principal est déjà un confortable 17,3 pouces (3072×1440) au format 21/10avec une vitesse de rafraîchissement de 120 Hz et une luminosité de 400cd/m². Confortable, on vous dit.

3. Acer Swift X16 : le premier sous GPU Intel Arc

De ce PC portable 16 pouces à dalle IPS QHD+ (2560×1600) s’il ne fallait retenir qu’une chose, c’est qu’il s’agit du premier PC portable officiellement annoncé avec la première fournée de cartes graphiques dédiées d’Intel, baptisées Arc.

Intel retenant une partie des informations, c’est par la bande qu’on entend des rumeur des potentielles spécifications de la puce graphique : elle serait baptisée Intel Arc « A370 », embarquerait 128 EU (execution units) et serait épaulée par 6 Go de mémoire vive (GDDR6 ?).

Vu le prix et la gamme annoncés (pas de mention Predator mais bien du Swift, et un tarif à partir de 1200 euros), il s’agit plus d’une machine création avancée et gaming light qu’un PC de jeu, mais la présence d’un GPU moderne et – espérons-le ! – puissant semble faire de cette plateforme EVO un bon PC « du juste milieu ».

4. HP PC OMEN 45L, la tour « réfrigérée »

Voici un monstre : la tour de HP est avant tout une grosse machine de gamer de la mort. Dans sa configuration maximale, cette tour grand format peut embarquer un Core i9-12900K une GeForce RTX 3090, deux SSD 2To NVMe et 64 Go de RAM. S’il est facile de mettre autant de composants dans une tour dès lors qu’on a les moyens, refroidir tout ce beau monde est une autre histoire.

Voilà pourquoi elle intègre une « chambre cryo ». Point d’azote liquide ici, mais une astuce. Le système de refroidissement à eau (watercooling) ne vient pas puiser l’air à l’intérieur de l’espace principal du boîtier. Placé dans une zone isolée sur le dessus du boîtier, il récupère l’air extérieur, plus frais, ce qui permettrait (selon HP), d’abaisser la température des composants clés (CPU et GPU) de 6°C.

5. XPS 13 Plus vs Zenbook 14 OLED : qui sera le champion des ultraportables ?

Dans un élan de triche éhontée, le cinquième PC le plus intéressant de ce salon du CES de Las Vegas n’est pas une mais deux machines. Plus précisément, il s’agit – ou s’agira – du vainqueur du « duel » qui va se voir s’affronter deux fleurons : le Dell XPS Plus contre l’Asus Zenbook 14 OLED 2022.

Côté américain, la version « Plus » du champion des ultraportables revient avec un châssis qui promet de pouvoir laisser s’exprimer les 28W de la puce Intel 12e génération. Côté taïwanais, c’est évidemment le magnifique écran OLED qui fait de l’œil. Seuls les tests pourront départager ces PC portables de la gamme « premium ultra fins » mais Dell va avoir de la compétition cette année, notamment à cause de ses propres choix : en intégrant une touchbar (alors que même Apple a fait marche arrière !), un touchpad invisible et un clavier avec des touches si rapprochées, Dell a pris un risque. Sera-t-il payant ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page