Technologie

Un hacker a publié des outils pour pirater les contenus de Disney+, Apple TV+, Netflix, etc.


Si le piratage de fichiers vidéo a semblé devoir durablement reculer avec l’arrivée des services de SVoD, la multiplication des offres et des acteurs sur ce secteur devient problématique financièrement parlant pour les utilisateurs, relançant une demande pour des accès gratuits (et donc souvent illégaux) à ces contenus.

Pour lutter contre la diffusion et la récupération des catalogues proposés les géants du secteur, comme Netflix, Amazon ou encore Disney+, font confiance à Widevine, une technologie de Google, qui gère et établir des verrous numériques, ou DRM (Digital Rights Management, en anglais). Ces « sécurités » définissent comment, par qui et dans quelles conditions les fichiers vidéo peuvent être consultés.

Les DRM de Widevine proposent trois niveaux de protection. Le plus sûr est appelé L1, tandis que les niveaux L2 et L3 sont utilisés pour des fichiers moins précieux. Ces deux derniers types de verrous ont déjà été contournés assez régulièrement, et même le niveau le plus élevé, appliqué au flux 4K les plus protégés, est désormais contourné.

A en croire Torrentfreak, depuis quelques jours des outils qui permettent d’outrepasser les verrous les plus forts de Widevine sont accessibles dans certains canaux de communication privés depuis quelques jours. Au point d’ailleurs, qu’on commence à les trouver de manière moins confidentielle sur le Net.

A découvrir aussi en vidéo :

La raison de ce grand coup de bélier dans les fondations des DRM de Netflix, Amazon Prime, HBO Max, Apple TV+ ou encore Disney+ s’appelle Widevinedump. C’est le nom que s’est donné un développeur sur GitHub, où il a posté un ensemble d’outils de téléchargement aux appellations assez explicites : APPLE-TV-4K-Downloader, DISNEY-4K-SCRIPT, Netflix-4K-Script, ou encore WV-AMZN-4K-RIPPER.

Le compte, qui a été créé le 21 décembre dernier, n’a pas d’historique de fiabilité, néanmoins, TorrentFreak confirme que ces différents scripts sont bel et bien fonctionnels, même s’il semble s’agir de codes plutôt anciens, et donc pas forcément au top en matière de sécurité. Une certitude, en revanche, utiliser ces outils à toutes les chances de vous apporter de gros problèmes, le moins périlleux pouvant être un bannissement de la plate-forme utilisée. 

Par ailleurs, si Widevinedump se présente en redresseur de tort qui veut ébranler le système des DRM et « punir quelques idiots qui pensent être des seigneurs sur Discord », il fait néanmoins preuve d’un certain sens des affaires. En effet, la plupart des outils de téléchargement de contenus mis à disposition sur Github ne contiennent pas une partie essentielle qui justifierait son usage, le CDM, pour Content Decryption Module, soit le module qui déchiffre les contenus 4K téléchargés. Pour le récupérer, Widevinedump invite les personnes intéressées à le lui acheter en lui écrivant par mail.

Clairvoyant, Widevinedump indique également que certains CDM sont déjà bloqués et que ceux qui fonctionnent encore pourraient l’être rapidement. C’est sans même parler du fait que GitHub devrait logiquement bientôt être saisi d’une requête de retrait des scripts au titre du DMCA.

Source : TorrentFreak


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page