Technologie

son casque de réalité mixte embarquerait un M1 Pro et chaufferait un peu trop


En fin de semaine dernière, Mark Gurman, de Bloomberg, jetait un froid sur l’espoir des geeks de voir arriver le casque de réalité mixte (MR) d’Apple en fin d’année. Puis, durant le week-end, dans sa newsletter Power On, il est revenu sur ce produit pour dévoiler de nouvelles informations.

Selon lui, les équipes de Tim Cook rencontreraient des soucis de surchauffe du casque, ainsi que des petits contretemps au niveau des caméras et du logiciel. Au point que ce nouveau produit, qui aurait pu être introduit en juin prochain lors de la WWDC, pourrait n’être annoncé que plus tard, en fin d’année, peut-être. Un délai qui repousserait automatiquement sa sortie à 2023. 

Un M1 Pro dans un casque compact

D’après Mark Gurman, le problème principal viendrait de la volonté d’Apple d’intégrer une puce équivalente à un M1 Pro dans le casque. Il serait dès lors très difficile de maintenir un confort suffisant pour l’utilisateur à cause de la chaleur dégagée. Les ingénieurs d’Apple se verraient d’ailleurs contraints d’embarquer un système de ventilateurs pour gérer la dissipation thermique.

Comme cela a déjà été évoqué par le passé, Apple prévoirait en fait d’embarquer deux processeurs dans son casque. L’un serait la puce équivalente à un M1 Pro, tel qu’on le connaît dans les MacBook Pro 14 pouces. Cette puissance serait requise surtout pour tout ce qui touche à la partie graphique. Le M1 Pro embarque en effet davantage de cœurs graphiques que le M1, 14 ou 16 contre huit.

Cette puissance servirait également à gérer les différents écrans, dont des dalles 8K de très haute résolution, et des technologies audio avancées. Apple aurait aussi prévu des lentilles interchangeables et adaptables à la vue des utilisateurs.

A découvrir aussi en vidéo :

Trois usages principaux… et une longue préparation

Selon Mark Gurman, et l’analyste Ming-Chi Kuo le rejoint, le casque de MR d’Apple se concentrerait surtout sur le jeu vidéo, la consultation de média et la communication. Ainsi, Apple voudrait faire de son casque une sorte de rêve pour les développeurs de jeux, travaillerait à des fonctionnalités de lecture de film particulièrement soignées – d’où un travail sur l’audio poussé. Enfin, FaceTime se verrait décliner en VR, avec tout ce que cela peut impliquer de nouveaux animojis, et d’interfaces revisitées.

Il sera également intéressant de voir ce que les développeurs font des fonctions de réalité augmentée. Car ce casque, s’il misera essentiellement sur la réalité virtuelle, devra aussi servir de préparation à l’arrivée des lunettes de réalité augmentée, dont les usages devront être bien plus riches et variés pour justifier leur utilisation au quotidien.

Par ailleurs, le journaliste de Bloomberg avance de nouvelles informations sur la préparation logicielle de ce casque. Apple envisagerait d’en faire le centre d’attention de sa WWDC 2023, afin d’embarquer le plus possible de développeurs dans l’aventure. Car le casque de réalité mixte d’Apple aura droit, comme les autres produits du géant californien, à son propre App Store. Il faudra donc nourrir la plate-forme d’applications dédiées.

Les équipes de Craig Federighi prépareraient d’ailleurs les prémices de cette arrivée, en rendant compatible iOS 16, nom de code Sydney, avec leur casque. La nouvelle version du système mobile d’Apple devrait être introduite en juin. Cela pourrait vouloir dire qu’il sera possible pour les développeurs de commencer à travailler sur des logiciels grâce à l’iPhone, et à ses capteurs.

Un nouveau produit, mais quel nom ?

Enfin, Mark Gurman émet quelques hypothèses sur les noms possibles de ce casque de MR. Selon lui, Apple Vision serait l’appellation la plus probable et réaliste. Autre possibilité, Apple Reality. Un nom comme les aime Apple, générique donc facile à mémoriser et ouvert sur de nombreuses possibilités. L’Apple Watch est une belle illustration de ce cas.

Enfin, autre proposition, le casque pourrait être baptisé Apple Sight ou iSight. Un nom qui renvoie aux webcams d’Apple, lancées il y a une quinzaine d’années. L’entreprise aime parfois réutiliser le nom d’un produit ou d’une technologie – MagSafe, par exemple. Néanmoins, la différence de technologie semble ici importante, et réutiliser un tel nom pour un nouveau produit majeur pourrait nuire à l’impression de grand pas en avant dans le futur. D’autres appellations envisageables comme Apple Lens ou Apple Goggles sont avancées, mais ne nous paraissent pas aussi séduisantes.

Le temps apportera sa réponse. Il faut juste espérer que les ingénieurs d’Apple arriveront à trouver la solution aux quelques problèmes rencontrés. Si c’est le cas, la WWDC 2022, même virtuelle, sera exceptionnelle. En plus de boucler sa transition vers les puces Apple Silicon, le géant de Cupertino pourrait aussi annoncer son arrivée sur un nouveau marché – avec un produit qui coûterait tout de même plus de 2 000 dollars. Deux moments historiques pour une conférence développeurs, cela aurait du panache !


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page