Technologie

Nvidia lance la RTX3090 Ti, une timide mise à jour du plus puissant GPU du marché

Gamers arrêtez de suite de saliver : la nouvelle RTX3090 Ti n’est pas pour vous. Ok, ok : évolution de la version « non Ti », toujours équipée de 24 Go de GRR6, elle devrait sans doute être la carte graphique la plus puissante du marché, mais son rapport performances (FPS)/prix dans les jeux ne devrait pas être très bon.

Lire aussi : Test de la Nvidia GeForce RTX 3090 : ce monstre de carte graphique ne fait qu’une bouchée des jeux en 4K (janvier 2021)

Basée sur la seconde génération de puces « RTX », la RTX 3090 Ti récupère un petit bonus de cœurs de calcul : 10.752 CUDA Cores contre 10.496, 336 Tensors Cores (contre 328) et 84 RT Cores contre 82 par le passé.
Avec des fréquences en hausse (1560 MHz base /1860 MHz boost contre 1395 MHz en base/1695 MHz boost), la carte aurait de quoi offrir des gains limités, mais perceptibles.

Au prix cependant d’une explosion de la consommation énergétique : le TDP serait de 480 W contre 350 W pour la première RTX 3090. L’autre donne qui explose, c’est le prix, avec un passage de 1 549 euros pour la RTX 3090 (sept 2020) à pas moins de 2 249 euros – et encore, en prix officiel. Alors cette nouvelle carte vaut-elle la peine qu’on casse son PEL ? Pas pour jouer en tous les cas…

Moins pour les jeux que les applications professionnelles

Dans son communiqué de presse, Nvidia compare sa nouvelle carte à des générations antérieure (2080 Ti, Titan X), sans faire de même avec la précédente RTX 3090. Or, de nombreuses rumeurs font état d’un gain de 5% à 10%, selon les jeux. Nvidia le reconnaît d’ailleurs en filigrane dans sa communications :

« Les jeux actuels les plus intenses graphiquement ne tirent pas pleinement parti de la puissance de la RTX 3090 Ti. Et ce n’est pas grave. »

Comme sa prédécesseur la RTX 3090, la RTX 3090 Ti est, avec ses 24 Go de RAM, plutôt une carte « prosumer » (mot valise américain mélangeant « professionnel » et « consommateur ») à destination de ceux qui ont besoin de beaucoup de ressources graphiques et 3D pour des applications professionnelles.

En téléchargeant les pilotes « Studio » plutôt que « Game Ready », les utilisateurs peuvent en effet profiter de drivers adaptés au calcul intensif, à la modélisation, au montage vidéo, etc. Sans avoir à acheter des cartes pros (Quadro, RTX A), qui changent surtout de par la fiabilité des composants (ainsi que par des drivers exclusifs pour certaines applications de niche).

À découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

La RTX 3090 Ti sera vendue en version Nvidia (Founders Edition) et par des partenaires (EVGA, etc.). En France, LDLC distribuera la Founders Edition dont la disponibilité devrait être améliorée « à partir du moins d’avril ». Avec les arrêts d’usine en Chine pour cause de COVID, difficile en effet pour Nvidia de donner une date de lancement précise.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page