Technologie

Microsoft affiche des alertes dans Edge pour vous dissuader de télécharger Google Chrome

Ces derniers mois, Microsoft a redoublé d’effort pour tenter de vous convaincre qu’Edge, son navigateur Web maison, est le meilleur. À tel point qu’après avoir affiché de la pub pour son navigateur dans Windows, après avoir volontairement complexifié les paramètres de Windows 11 pour vous décourager de configurer un autre navigateur par défaut, ou encore après avoir imaginé un nouveau protocole pour empêcher les navigateurs tiers d’ouvrir certaines URL, Microsoft franchit une nouvelle étape et tente de vous dissuader de télécharger un navigateur tiers.

Pour cela, les équipes Microsoft en charge du marketing d’Edge ont eu beaucoup d’imagination. Lorsque vous lancez une requête concernant Google Chrome dans Edge, via le moteur de recherche Bing, l’entreprise américaine affiche un large bandeau expliquant qu’il n’est « pas nécessaire de télécharger un nouveau navigateur Web », tout en expliquant qu’Edge offre « une expérience Web rapide, sécurisée et moderne ».

Mais ce n’est pas tout. Sur la droite des pages de résultats de Bing, Microsoft affiche un large panneau d’autopromotion vantant les mérites de son navigateur Web.

L’équipe marketing ne s’est d’ailleurs par arrêtée en si bon chemin. Chez certains utilisateurs se rendant sur la page de téléchargement de Google Chrome, Edge affiche différentes pop-up dont certains à l’humour daté :

« Microsoft Edge utilise la même technologie que Chrome, avec la confiance de Microsoft en plus », ou encore «  Ce navigateur est “So 2008” ! Vous savez ce qui est nouveau ? Microsoft Edge. » ont pu lire nos confrères de Neowin en tentant de télécharger Chrome depuis Microsoft Edge.

Pour sa défense, Microsoft n’est pas le seul acteur à prendre part à cette guerre de cours de récréation. Google s’est également parfaitement illustré dans cet exercice en affichant des notifications incitant à utiliser Chrome.

Source : Neowin


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page