Technologie

la production d’iPhone s’est arrêtée… brièvement


Alors que le dernier trimestre de l’année est toujours celui des records de ventes et des plus fortes demandes pour Apple, le pire scénario envisageable pour le géant de Cupertino s’est réalisé. Selon Nikkei Asia, les objectifs de production pour les iPhone 13 auraient été ratés d’environ 20% en septembre et octobre dernier, sans oublier que la production de la dernière génération de smartphone d’Apple aurait déjà été abaissée à environ 83 ou 85 millions d’unités, contre 95 millions initialement prévus.

Et encore, pour atteindre ces objectifs revus à la baisse, Apple avait dû déshabiller Pierre pour habiller Paul. Il avait en effet pris la décision de prendre des composants communs à l’iPad et à l’iPhone destinés originellement aux tablettes pour produire ses smartphones.

A découvrir aussi en vidéo :

D’ailleurs, même les iPhone de génération précédente seraient aussi concernés par ce ralentissement et cette pénurie de composants. Leur production aurait chuté d’environ 25% au cours des derniers mois, précise Nikkei. L’objectif de produire 230 millions d’iPhone dans l’année serait ainsi manqué d’environ 15 millions d’unités.

La pénurie de composants serait si importante que, selon Nikkei, Apple aurait dû arrêter les chaînes de production de ses iPhone et iPad pendant plusieurs jours en octobre dernier, ce qui n’était jamais arrivé. Pour une société comme Apple, qui gère ses stocks en flux tendu, c’est évidemment le pire qui puisse arriver.

Afin de ne pas prendre plus de retard, Apple aurait demandé à ses fournisseurs d’accélérer la production pour les mois de novembre, décembre et janvier. Ne pas pouvoir fournir les iPhone, iPad et Mac demandés est un véritable problème pour Apple. Non seulement la demande n’est pas satisfaite, mais il semblerait qu’elle se détourne des produits à cause de la trop longue attente. Ce serait au moins le pour les iPhone 13, selon Bloomberg.

Source : Nikkei Asia


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page