Technologie

design, pratique, mais pas terriblement endurante

Et de trois. Après deux générations de batterie-coque, qui protégeaient efficacement les iPhone 6/6s et les iPhone 11, et allongeaient leur autonomie, tout en leur donnant des airs de bélugas échoués au fond d’une poche, Apple revient avec une nouvelle variation de son interprétation des batteries externes.

Un nouveau facteur de forme et une nouvelle techno

Adieu le principe de coque, qui imposait de promener la batterie avec soi, tout le temps, le géant de Cupertino capitalise sur les technologies Qi, introduite avec l’iPhone 11, et MagSafe, présente depuis les iPhone 12 de l’année dernière.

La batterie MagSafe est étonnamment petite, compacte et discrète. Le matériau externe mat et doux est proche de celui utilisé pour les générations de batterie précédentes, et il évite qu’elle ne glisse sur une surface trop lisse ou entre vos mains. Compatible avec tous les iPhone 12 et 13, auquel elle s’aimante comme un koala à Kenneth Cook, en produisant un petit bruit métallique satisfaisant, elle a des airs de petit gadget mignon. Et de fait, c’est ce qu’elle est.

Faite pour ne pas jurer au dos de l’iPhone 12 mini, ce qui explique évidemment ses dimensions, elle tient dans la paume d’une main et ne mesure que 9,6 cm de haut, 6,4 cm de large pour 1,12 cm d’épaisseur. C’est un peu plus haut et large que sa principale concurrente, la Anker PowerCore Magnetic 5K, mais un peu moins épais. Ses 114 g (contre 130,41 g pour la batterie Anker) ne sont pas un problème, car le couple qu’elle forme avec l’iPhone n’est pas fait pour durer plus longtemps que le temps de recharger la batterie du smartphone.

Autonomie, et chiffres à la pelle

Vous pouvez l’accoupler à l’iPhone pour quelques minutes, afin de regagner un peu d’autonomie au cours d’une longue et rude journée, ou plus longtemps pour totalement votre smartphone.
Avec l’iPhone 12 (dont la batterie est de 2 815 mAh, comme celle de l’iPhone 12 Pro), il a fallu 2 h 32 à la petite batterie pour le recharger de 0 à 64%. Pourquoi 64 % et pas 100 % ? Tout simplement parce que les 1 460 mAh de la batterie externe (elle affiche un honnête 7,62 V et 11,13 Wh) ne le permettent pas. Oui, c’est là une faiblesse par rapport au 5 000 mAh de la PowerCore Magnetic 5K d’Anker. Même l’iPhone 12 mini, dont la batterie affiche 2 226 mAh, n’aura pas droit à une recharge complète. On flirtera avec les 80% dans ce cas.

Pourquoi ne pas fournir une batterie plus grosse ? Pour des raisons de contrainte de taille, d’encombrement donc, et de chauffe également, sans doute. La charge sans-fil n’est pas optimale, même avec MagSafe. Comme pour les deux générations de batteries externes précédentes, Apple a fait des choix, qui aboutissent donc davantage à un coup de pouce qu’à une grande bouffée d’air, d’électricité.

Si jamais vous en veniez à vouloir utiliser la batterie MagSafe comme une extension de la batterie de votre iPhone, sachez que vous y gagneriez tout de même quelques jolies heures d’utilisation. Avec l’iPhone 12, toujours, nous avons mesuré une autonomie totale de 26h02, avec la batterie externe, contre 18h03, sans.

Pour en finir avec les chiffres et les autonomies, une fois qu’elle est totalement déchargée, branchez la batterie MagSafe, en Lightning, à votre chargeur d’iPhone et elle refera le plein. Avec un chargeur USB-C (vers Lightning, donc) de 20 W, comme celui qui est fourni avec les iPad Pro, la batterie MagSafe revient au maximum de ses capacités en 1h21, selon nos mesures.

Sur la question du Lightning, on aimerait souligner que l’heure est à l’USB-C, que la concurrence a adopté ce format, mais, puisque Apple conserve son connecteur propriétaire pour l’iPhone, difficile de trouver à redire. Il est effectivement pratique de recharger l’un et l’autre avec le même câble.

La bonne nouvelle, c’est que, lorsqu’elle est connectée au secteur en Lightning, la batterie MagSafe se transforme alors en chargeur MagSafe, et peut pousser jusqu’à 15 W, pour recharger votre iPhone plus rapidement.

En l’espèce, comme pour les deux générations de batteries externes précédentes, le chargeur rechargera le smartphone et la batterie en même temps. Vous pouvez également préférer recharger l’iPhone en filaire : si vous y connectez la batterie MagSafe, elle sera rechargée via l’iPhone… Ce qui prouve donc bien que le smartphone d’Apple est capable de le faire. Pourquoi diable alors ne peut-on pas utiliser son iPhone pour donner un peu de jus à ses AirPods ?

Puisqu’on parle des écouteurs d’Apple, bonne nouvelle, vous pourrez poser leur boîtier sur la batterie et voir son témoin de charge s’allumer… Ça marche !

Une ergonomie si bonne qu’on n’y pense pas

On aurait pu arrêter notre test ici, et ne pas parler de l’ergonomie. Ça aurait été dommage. Car la batterie MagSafe n’est pas seulement jolie, elle est également diablement pratique et simple à utiliser. Placez-la approximativement au dos d’un iPhone compatible et l’aimant la repositionnera correctement pour un transfert optimal de l’énergie. L’aimant est d’ailleurs si puissant qu’il est souvent nécessaire de faire tourner la batterie pour avoir une meilleure prise afin de la retirer. C’est une bonne nouvelle, elle ne tombera pas sans raison.

Comme il se doit avec un produit Apple, l’intégration logicielle est parfaite. Dès qu’elle est accolée au dos de l’iPhone, une animation à l’écran vous donne les informations sur le niveau de charge du smartphone. Une notification vous indiquera ensuite que votre iPhone sera rechargé à hauteur de 90% au maximum via la batterie externe. Si vous voulez faire en sorte que la recharge dépasse ce cap, vous pourrez le faire depuis le Centre de contrôle en appuyant sur l’icône Batterie du Mode économie d’énergie. Vous pouvez alors forcer la recherche au-delà des 90%.
Si cette icône n’est pas affichée sur votre iPhone, allez dans Réglages/Centre de contrôle et ajoutez Mode économie d’énergie.

Par ailleurs, si vous avez choisi d’afficher le widget qui indique le niveau de batterie de vos différents appareils Apple dans la page Affichage du jour (la plus à gauche dans iOS), vous y trouverez également celui de la batterie MagSafe, simple, on va à l’essentiel.

Dans les faits, au quotidien, même si les iPhone 12, et surtout 13, n’ont pas réellement de souci d’autonomie, la batterie est un petit gadget qu’on a facilement sur soi, dans un sac ou même une poche si on enchaîne les réunions. On l’aimante à son iPhone quelques dizaines de minutes pour lui redonner un petit coup de fouet, et ne s’en occupe pas davantage.

Le verdict du test

Apple Batterie externe MagSafe

Agréable à utiliser, suffisamment compacte et légère pour être facilement à portée de main, la batterie MagSafe est pratique et parfaitement intégrée à iOS. Si on entend les besoins de compromis entre taille et capacité de batterie, il est difficile, toutefois, de ne pas jeter un œil aux solutions concurrentes. Elles sont certes moins bien intégrées, mais offrent bien plus d’autonomie, pour un prix bien moindre. Car, à 109 euros, la facture est salée. D’autant plus que les iPhone 12 et 13 offrent une autonomie largement suffisante pour la plupart des utilisateurs. Elle est donc à réserver à ceux qui utilisent beaucoup leur iPhone au quotidien, et qui ne jurent que par l’écosystème Apple. Pas sûr dès lors qu’il faille sauter le pas.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page