Technologie

Acer lance un PC portable écolo sans composants au rabais

Le plus vert des PC Acer est gris : il s’agit un modèle 15 pouces baptisé Aspire Vero (sans é, il ne s’agit pas de votre tante Véronique) et il se veut le fer de lance d’un virage pour une électronique plus propre. La promesse « verte » commence par les plastiques qui sont en partie issus d’une filière de recyclage. Tout le châssis (couvercle supérieur, inférieur, cadre de l’écran et surface utile) est composé de 30 % de PCR (plastique recyclé post-consommation) et les touches voient cette proportion passer à 50%.

Pourquoi cette différence et pourquoi pas 100% de PCR ? « Pour des raisons de contraintes de solidité », nous explique-t-on chez Acer. Explication qui semble légitime, ce n’est pas la première fois que nous avons affaire à des mélanges côté plastiques. Et il serait stupide de sacrifier la solidité – et donc la durabilité – de l’appareil.

Ensuite, cette carlingue plastique n’a pas reçu de traitement de surface, pas de peinture. Il faudra voir comment il vieillit, mais la présérie que nous avons reçue à la rédaction ne fait pas montre d’une porosité particulière. Côté emballage aussi, Acer promet d’avoir bien fait les choses : son carton est composé de 80% à 85% de papier recyclé, les accessoires sont livrés dans des sachets en papier, « le sac en plastique et la feuille de protection placée entre le clavier et l’écran sont fabriqués avec du plastique industriel recyclé à 100 % », s’enorgueillit (à juste titre) le communiqué de presse.

Côté geek, il y a encore mieux : les vis placées sous l’appareil sont des vis classiques. Oui, mesdames et messieurs, pour favoriser l’évolution de ce PC – qui a déjà le bon goût de profiter de RAM et de SSD amovibles – Acer n’a pas utilisé ces satanées vis à 6 branches (Torx) mais des vis classiques prêtes à s’accommoder de n’importer quel (petit) tournevis cruciforme.

La seule petite pirouette « bullshit » est à mettre sur les touches R et E qui sont imprimés à l’envers pour rappeler « les 3 Re de Réduire, Réutiliser et Recycler ». Du marketing mignon qui a au moins le bon goût d’être discret. La limite de cette démarche verte vient de l’électronique, qui reste le poste le plus polluant de l’informatique. Mais du côté de ce que le constructeur-assembleur peut réaliser, Acer a fait le job.

Pas d’électronique au rabais

Les initiatives vertes ont souvent comme écueil, notamment dans le monde électronique, d’imposer des limites matérielles. Il suffit pour s’en convaincre de jeter un œil aux limites techniques des différents Fairphone, entreprise vertueuse s’il en est… Mais bloquée par des composants parfois vieux dès le lancement.

Point de compromis de ce côté-là pour l’Aspire Vero d’Acer : on a droit à du Intel Core de 11e génération (i5-1155G7 ou i5-1195G7), jolies puces qui ont le bon goût d’avoir une partie graphique performante – Xe avec 80 EU pour le Core i5 et 96 EU pour le i7. Oui, les jeux tourneront en 720p voire 1080p si on reste raisonnable côté niveau de détails.

Côté RAM, remercions Acer de ne PAS proposer de version en 8 Go, les deux versions sont proposées avec 16 Go de base. On est cependant un peu déçu que sur ces 16 Go, 8 Go soient soudés (cela limite à 24 Go la capacité maximale). Étant donné que l’encodeur vidéo des puces Intel de 11e est plutôt musclé, on peut donc envisager ce genre de machine gonflée à 24 Go de RAM pour du montage vidéo ou des applications graphiques classiques. Attention cependant à ne pas trop en attendre côté compositing ou modélisation 3D. Finalement, le stockage va de 512 Go (i5) à 1 To (i7) ce qui marque, là encore, la prise en compte du futur de la machine – non à toutes ces machines en 4Go/128Go, voire les 8Go/256Go !

L’alimentation livrée est toujours au format propriétaire (adaptateur livré) mais la prise USB-C 3.2 Gen 1 permet de recharger la machine avec n’importe quel adaptateur USB-C standard. Dommage qu’il n’y ait qu’une seule prise potentiellement occupée par un chargeur. Dommage aussi que la plate-forme ne gère pas le Thunderbolt ou que l’écran Full HD 1080p ne soit pas un peu plus défini et au format 16/9e (on veut le même en 3/2 !). Mais au moins la dalle est une bonne IPS à revêtement mat, ce qui permettra de travailler même avec des reflets ou des lumières fortes derrière.

Le grand public… et les institutions ?

Est-ce que l’Aspire Vero rencontrera son public ? La balle sera dans le camp des consommateurs. Si Acer n’a pas voulu commenter ses plans de commercialisation, la fiche technique de telles machines a pourtant de sacrés arguments pour les pros, les institutions et autres collectivités locales. Car l’impact sur un bilan carbone annuel d’une grosse structure peut-être réduit en achetant plusieurs milliers de machines avec des éléments recyclés et recyclables.

À découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

Il reste désormais à la filière des composants (processeur, batterie, carte-mère) à faire son travail. Et aux consommateurs de répondre présent… pour peu que le test soit bon. Teasing : nous avons bien reçu une machine et le test est en cours ! 

La version Core i5 du Vera sera commercialisée à 999 euros. La version Core i7 à 1199 euros. 


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page