Sports

L’OM bloqué par… une fête foraine

L’organisation du 32e de finale de Coupe de France entre Le Cannet et l’OM, dans deux semaines, est un véritable casse-tête.

Un improbable imbroglio touche le 32e de finale de Coupe de France entre l’ES Cannet-Rocheville et l’OM, programmé dimanche 19 décembre (13h45). Alors que le stade du club de National 3 n’est pas homologué pour accueillir une équipe de Ligue 1, les Phocéens ont refusé d’organiser le match au Stade Vélodrome.

Les frais d’organisation d’une rencontre dans l’enceinte du Boulevard Michelet s’élèvent à 350 000 euros, mais l’éventuelle recette pour une telle rencontre de Coupe de France, avec 15 000 spectateurs attendus, atteindrait à peine les 150 000 euros. Le club présidé par Pablo Longoria a ainsi proposé de faire jouer la rencontre à Istres ou Martigues. Ce qui n’a pas été accepté. Les joueurs cannettans rêvaient seulement du Vél’.

La Bocca bloquée

Le club du Cannet espère désormais évoluer au Stade Pierre-de-Coubertin de l’AS Cannes, qui a accepté de laisser son stade pour le match. Sauf que Marseille demande maintenant que le match de Coupe de France contre Dijon, prévu samedi à la Bocca (le nom du quartier), soit avancé à vendredi voire jeudi pour le bien de la pelouse…

Et ce n’est pas tout ! Comme l’indique RMC, le Maire de Cannes et le Préfet des Alpes-Maritimes s’inquiètent de possibles affrontements entre Niçois et Marseillais. Et l’accès au stade Coubertin pourrait être compliqué en raison d’une fête foraine qui occupe la moitié du parking. Christian Lopez, l’illustre défenseur de Saint-Etienne, désormais directeur général de l’ES Cannet-Rocheville, attend une solution miracle…




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page