Sports

La plupart des joueurs du Munster peuvent rentrer

Alors que les joueurs et le staff du Munster ont été contraints de rester en Afrique du Sud dimanche en raison d’un cas positif au coronavirus, la majorité de l’effectif a été autorisée à rentrer en Irlande ce lundi.

Soulagement du côté du Munster ! Une grande majorité de l’équipe a été autorisée à rentrer en Irlande, alors qu’elle avait été obligée de rester en Afrique du Sud dimanche, après la découverte d’un cas de coronavirus, qui pourrait être le variant Omicron. C’est le ministre irlandais des Sports Jack Chambers qui l’a confirmé ce lundi, présidant qu’ils devront tous respecter une période de quarantaine de dix jours et passer un test PCR à leur retour. « Nous travaillons actuellement de façon intensive pour qu’ils rentrent aussi vite que possible mais, vous le savez, il y a des difficultés au niveau des voyages vers et en provenance de l’Afrique du Sud en ce moment », a poursuivi le ministre. En revanche, le joueur testé positif et celui qui est cas contact devront rester dans leur hôtel du Cap.

Quid de la Coupe d’Europe ?

Les joueurs de Cardiff n’ont quant à eux pas encore été autorisés au pays de Galles, alors qu’ils comptent deux cas positifs en leur sein. Quant aux joueurs des Scarlets, qui étaient également en Afrique du Sud pour disputer des matchs du United Rugby Championship (ex-Pro 14, le championnat des équipes irlandaises, écossaises, galloises et italiennes, qui accueille des équipes sud-africaines depuis cette saison, ndlr), ils ont réussi à partir à temps et doivent arriver ce lundi à Belfast, où ils s’isoleront à l’hôtel. Les Zebre ont de leur côté pu rentrer en Italie. Le compte à rebours est enclenché pour toutes ses équipes, car la saison des Coupes d’Europe doit débuter en fin de semaine prochaine. Le Munster doit se déplacer chez les Wasps le 12, Cardiff doit recevoir le tenant du titre Toulouse le 11, les Scarlets doivent aller à Bristol le 11 en Champions Cup, alors que Zebre doit recevoir Biarritz en Challenge Cup le 10.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page