Sports

Belocian et Martinot-Lagarde en demies, record du monde pour Rojas

Les deux Français en lice sur 60m haies lors des championnats du monde en salle de Belgrade, Wilhem Belocian et Pascal Martinot-Lagarde, se sont qualifiés pour les demi-finales. La Vénézuélienne Yulimar Rojas a quant à elle pulvérisé son propre record du monde du triple saut.

Le 60m haies est une distance qui réussit traditionnellement bien aux athlètes français, et après le triomphe de Cyréna Samba-Mayela samedi chez les femmes, Wilhem Belocian et Pascal Martinot-Lagarde espèrent bien eux aussi quitter les championnats du monde en salle de Belgrade avec une médaille. Les deux Français ont en tout cas bien débuté leur compétition dimanche matin en se qualifiant pour les demi-finales. Belocian (26 ans, champion d’Europe en salle 2021) a remporté sa série en 7″55, tandis que Martinot-Lagarde (30 ans, triplé médaillé aux Mondiaux en salle) a fini deuxième de sa série, en 7″69. Le meilleur temps est revenu à l’Américain vice-champion olympique en titre du 110m haies Grant Holloway, en 7″40. Les demi-finales auront lieu à partir de 17h05.

Record du monde pour Rojas !

Cette matinée a également été marquée par un concours de triple saut féminin exceptionnel, remporté par Yulimar Rojas. La Vénézuélienne de 26 ans, sacrée championne olympique à Tokyo en battant le record du monde en plein air (15,67m), s’est de nouveau offert un doublé médaille d’or – record du monde ! Elle a en effet bondi à 15,74m, effaçant ainsi de 31 centimètres son précédent record du monde en salle, qui datait de février 2020 ! La triple sauteuse a écrasé la concurrence, l’Ukrainienne Maryna Bekh-Romanchuk finissant deuxième à un mètre de la gagnante, tout en battant son record personnel. La Jamaïcaine Kimberly Williams décroche quant à elle le bronze, avec un saut à 14,62 (record de sa saison).

Woo dompte Tamberi

Une autre finale au programme de cette dernière matinée était celle du saut en hauteur masculin. Et le Sud-Coréen Sanghyeok Woo (25 ans), quatrième des JO de Tokyo, a décroché la plus belle victoire de sa carrière, en sautant à 2,34m. Il a devancé le Suisse Loïc Gasch et le champion olympique italien Gianmarco Tamberi, qui ont tous les deux réussi 2,31m, leur record de la saison. Enfin, la finale du 3000m masculin a vu la victoire de l’Ethiopien Selemon Barega (champion olympique du 10 000m) en 7’41″38, devant son compatriote Lamecha Girma (7’41″63) et le Britannique Marc Scott (7’42″02, record de sa saison).


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page