Sports

Anne-Laure Bonnet dénonce un pervers, Alexandre Ruiz une calomnie

Alors que certains ont vu en lui le « pervers » dénoncé par Anne-Laure Bonnet, Alexandre Ruiz a amèrement regretté certains amalgames.

Le tweet d’Anne-Laure Bonnet n’est pas passé inaperçu. Désireuse de relayer la une du dernier numéro de Society, la journaliste l’a en effet accompagné d’un message pour le moins explicite. « La dernière fois que j’ai twitté la une de Society, on a menacé de me licencier… Maintenant que je suis enfin libre de tout pervers, je peux recommencer », a-t-elle ainsi écrit, sans vouloir en dire plus.

Lire aussi : Les accusations d’Anne-Laure Bonnet contre un ‘pervers’

 

De nombreux internautes y ont vu une allusion à Alexandre Ruiz, dont le départ précipité de beIN Sports s’était fait sur fond d’accusations de sexisme. De quoi faire bondir le journaliste de 46 ans. « Chers tous, Les amalgames ont trop duré. Et la calomnie doit enfin cesser. J’espère que la vérité, celle concernant ma démission, trouvera lumière. En attendant et pour rappel, je n’étais pas le supérieur hiérarchique de ma consœur Anne-Laure Bonnet », a-t-il ainsi écrit.

Au printemps dernier, Mediapart avait assuré que le départ soudain de l’animateur vedette de beIN était lié à une sanction à son encontre prononcée après une enquête interne déclenchée suite à plusieurs signalements et qui avait mis en lumière un comportement déplacé.  Alexandre Ruiz aurait notamment tenu des propos sexistes lors d’une réunion, lançant un « Pourquoi il veut venir dans son émission ? Il veut la choper ou quoi ? » après avoir appris qu’un dirigeant d’un grand club français avait accordé une interview à l’animatrice de l’émission beIN Center Vanessa Le Moigne.

Lire aussi :Le coup de gueule d’Anne-Laure BonnetSexisme: Anne-Laure Bonnet balance sur TF1




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page