Politiques

Polémique : le cabinet de conseil McKinsey accusé d’évasion fiscale


Publié

Impôts : le cabinet de conseils McKinsey accusé d’évasion fiscale

Article rédigé par

H. Puffeney, M. Lecointre, L.Berbey, B. Barnier, D. Da Meda, J-J. Buty, S. Korwin

France 3

France Télévisions

À 13 jours de la présidentielle, la polémique enfle. Elle concerne le cabinet de conseil McKinsey&Company. La société est accusée de ne pas payer d’impôts en France, alors qu’elle réalise des missions pour le gouvernement.

Installé sur les Champs-Élysées, derrière une porte discrète, se trouve le cabinet McKinsey, accusé d’évasion fiscale. Il y a deux mois, devant le Sénat, un des directeurs l’avait assuré : l’entreprise paie bien ses impôts en France. Cependant, le Sénat ne croit pas à cette déclaration et pour lui, la société n’aurait payé aucun impôt en dix ans en France. Cela serait possible grâce à un montage financier qui permet de déclarer les bénéfices au Delaware, aux États-Unis, considéré alors comme un paradis fiscal.

La société de conseil échapperait donc au fisc, alors qu’elle est recrutée par de nombreux ministres, et même par l’Élysée afin d’établir des stratégies sur des sujets sensibles comme la réforme des retraites. McKinsey est notamment intervenu pendant la crise sanitaire, par exemple sur la campagne vaccinale, avec un contrat de 13 millions d’euros à la clé. Les sénateurs, qui ont enquêté, critiquent fortement le rôle du cabinet de conseil. “Il y a des prestations dont la plus-value est plus que douteuse et ça pose question parce qu’il s’agit d’argent public et en grande quantité”, déclare Arnaud Bazin, président (LR) de la commission d’enquête. Certains de ses membres auraient des liens forts avec Emmanuel Macron. L’exécutif promet que toutes les règles ont pourtant été respectées. 




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page