Politiques

la course aux fonds, primordiale lors d’une campagne électorale


Publié


Mis à jour

Présidentielle 2022 : la course aux fonds, primordiale lors d'une campagne électorale
France 3

Article rédigé par

V. Lerouge, G. Le Goff, M. Benito, V. Seguillon, O. Pergament

France 3


France Télévisions

C’est un facteur important dans la campagne électorale pour les candidats à la présidentielle : les financements. Nécessaire pour les transports et les tracts, l’argent est déterminant dans l’importance et la grandeur d’une campagne. Tous les candidats ne partent pas égaux.

Partir en campagne électorale pour une présidentielle coûte des millions d’euros, avec divers besoins : transports, locations de salles, tracts, etc. Mais tous les participants à la course à l’Élysée ne partent pas avec les mêmes facilités. Du côté de la majorité, tout va bien avec un nouveau siège estimé à 35 millions d’euros. Tout comme le parti d’Emmanuel Macron, Les Républicains et le Parti socialiste reçoivent des millions d’euros d’argent public.

Ce n’est pas la même chose pour les autres partis politiques. Chez les partisans d’Éric Zemmour, qui n’a toujours pas officialisé sa candidature, il est possible de faire un don maximal de 7 500 euros. Le polémiste est également prêt à utiliser ses ressources personnelles. Pour rappel, les candidats peuvent être remboursés de 47,5% des dépenses électorales s’ils obtiennent plus de 5% des voix, et de seulement 800 000 euros maximum en dessous de ce score. Certains partis, comme ceux de Marine Le Pen ou d’Arnaud Montebourg, n’arrivent pas à trouver des banques voulant leur prêter de l’argent pour diverses raisons.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page