Politiques

“Il n’y aura pas de destins individuels”, affirme Anne Hidalgo, déjà tournée vers les législatives

La candidate du PS est revenue à Rouen, jeudi, pour terminer sa campagne là où elle l’avait commencée. À la peine dans les sondages, la socialiste veut désormais ressouder le parti en vue du scrutin suivant.

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Être concentrée sur la fin de la campagne présidentielle n’empêche pas de penser à l’après. À trois jours du premier tour, Anne Hidalgo ne s’en cache pas, jeudi 7 avril, lors d’un déplacement dans l’agglomération de Rouen. C’est dans cette ville normande que la socialiste avait officialisé sa candidature, il y a près de sept mois : “C’est ma responsabilité de ramener tout le monde vers un travail commun parce qu’ il n’y aura pas de destins individuels.”

“Il n’y aura que du travail collectif apaisé dans lequel on puisse se projeter. D’abord, une première étape est celle des législatives.”

Anne Hidalgo

à franceinfo

Des négociations sont d’ores et déjà engagées avec les Verts et les communistes, assure Patrick Kanner, le patron des sénateurs socialistes, fervent soutien de la candidate. La maire de Paris estime ainsi qu’après les législatives viendra le temps de la reconstruction. Et c’est vrai, le PS n’est pas au mieux de sa forme, reconnaît Nicolas Mayer-Rossignol, maire socialiste de Rouen (Seine-Maritime) : “Bien sûr que non, il ne va pas bien. Je ne vais pas vous raconter des blagues. Mais vous savez, tant qu’il y aura des injustices, il y aura des socialistes. Les structures, elles évoluent, les personnes changent”.

Sur ce point, Patrick Kanner avance prudemment. “Pas question de faire table rase du passé. On n’en est pas là”, dit-il. L’heure de mettre les choses à plat viendra tôt ou tard. Un congrès doit ainsi se tenir dans les six mois qui suivent la présidentielle et les législatives : c’est d’ailleurs écrit noir sur blanc dans les statuts du parti. 




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page