Politiques

“Ceux qui doivent être sanctionnés n’ont rien à faire dans la police nationale”, affirme Gérald Darmanin devant la commission des lois de l’Assemblée


Retrouvez ici l’intégralité de notre live #SECURITE_GLOBALE

18h47 : “Il y a sans doute des comportements individuels, mais il y a peut-être des problèmes structurels.”

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, continue d’être entendu par la commission des Lois de l’Assemblée nationale. Il réaffirme son “soutien” à la police, mais demande une “exemplarité” au sein des forces de l’ordre. Vous pouvez suivre son intervention dans notre direct.

18h45 : Le parquet de Paris ouvre une enquête pour “recherche des causes des blessures” subies par le photographe syrien Ameer al-Halbi samedi, lors de la manifestation contre le projet de loi “sécurité globale”. Ameer al-Halbi, 24 ans, souffre d’une grave blessure au visage après avoir reçu un “coup de matraque”, selon Reporters sans Frontières.

18h35 : “Il n’y a pas assez de chefs, de sous-chefs, de sous-officiers présents dans la rue avec les femmes et les hommes qui nous servent.”

Interrogé par la commission des lois de l’Assemblée nationale, Gérald Darmanin estime qu’il faut “créer un corps intermédiaire d’encadrement” au sein de la police, qui soit davantage présent sur le terrain avec les forces de l’ordre. Le ministre estime également que “nous devons aux policiers plus d’heures de formation”, et reconnaît un manque de matériel au sein de la profession.

18h30 : Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, est actuellement entendu par la commission des lois de l’Assemblée nationale. Vous pouvez suivre cette audition dans notre direct.

18h05 : Il est 18 heures, rembobinons l’actualité de cet après-midi :

• Les groupes parlementaires de la majorité à l’Assemblée nationale ont annoncé que l’article 24 de la proposition de loi “sécurité globale” allait être réécrit. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, doit être entendu à 18h15 par la Commission des lois de l’Assemblée.

• Kevin Escoffier, troisième du Vendée Globe, a déclenché sa balise de détresse en raison d’une importante voie d’eau. Jean Le Cam a été dérouté pour lui venir en aide.

• La société américaine Moderna a déposé aujourd’hui des demandes d’autorisations conditionnelles de son vaccin contre le Covid-19 aux Etats-Unis et en Europe. Ce matin, la Haute Autorité de santé a dévoilé ses préconisations pour la vaccination en France. Suivez notre direct.

• Hervé Le Tellier a obtenu le prix Goncourt, pour son roman L’Anomalie (Gallimard). Le prix Renaudot a été décerné à Marie-Hélène Lafon pour Histoire du fils (Buchet-Chastel).

16h33 : Vous avez raison, @Bernadette92, si l’attention se concentre sur l’article 24 de la proposition de loi “sécurité globale”, ce n’est pas la seule mesure qui fait débat. Nous vous précisons tout ce qu’il faut savoir sur ce texte contesté, dans cet article.

16h29 : Donc seul l’art.24 est mis en cause, et les drônes, et la possibilité de porter une arme dans des lieux publicspour les policiers après leur travail, et les délégations de leurs taches aux polices municipales voire même à des vigiles de sociétés privées ? Rien ?

16h29 : Pour rappel, l’article 24 de la proposition de loi interdit la diffusion d’images des membres des forces de l’ordre dans l’intention de nuire à leur intégrité “physique ou psychique”. Il est vigoureusement dénoncé depuis la mi-novembre par les syndicats de journalistes et les groupes de défense des droits de l’homme, qui y voient une grave atteinte à la liberté de la presse.

16h24 : La conférence de presse des présidents des groupes parlementaires de la majorité à l’Assemblée nationale est désormais terminée.

16h19 : “En tant que législateurs, nous devons être les garants des libertés et des droits fondamentaux, au premier rang desquels, évidemment, la liberté d’expression et la liberté de la presse.”

16h18 : Le président du groupe LREM à l’Assemblée nationale indique que la majorité “prend acte” de “l’incompréhension” de l’opinion publique et des journalistes face à l’article 24 du texte. “Dès cet après-midi, nous allons nous remettre au travail”, précise Christophe Castaner.

16h16 : “Nous allons proposer une nouvelle écriture complète de l’article 24. (…) Cette nouvelle rédaction sera menée par les trois groupes parlementaires de la majorité.”

16h16 : Christophe Castaner annonce que l’article 24 de la proposition de loi “sécurité globale” va être réécrit.

16h17 : “Les incompréhensions suscitées par l’article 24 nécessitent que l’on prenne le temps d’aborder ce point à nouveau avec vous.”

16h17 : Une source gouvernementale a précisé à France Télévisions que, lors de la réunion qui a eu lieu ce midi à l’après-midi, le couple exécutif et les présidents des groupes parlementaires de la majorité à l’Assemblée nationale ont évoqué l’article 24 de la proposition de loi “sécurité globale”, ainsi que des propositions pour restaurer le lien entre la police et la population.

16h12 : Vous pouvez suivre l’intervention des présidents des groupes parlementaires à l’Assemblée nationale dans notre direct.

16h10 : Les trois présidents des groupes parlementaires de la majorité donnent une conférence de presse, après une rencontre avec le gouvernement pour parler de la proposition de loi “sécurité globale”.

15h17 : Les présidents des trois groupes parlementaires de la majorité, qui se sont entretenus ce midi avec Emmanuel Macron, Jean Castex et plusieurs ministres au sujet de la proposition de loi “sécurité globale”, tiendront une conférence de presse à 16 heures.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page