Politiques

“Ça parle sûrement aux grands technos de ce pays, les Français n’y comprennent rien”, affirme le secrétaire général de LR Aurélien Pradié

Aurélien Pradié, député du Lot et secrétaire général de LR, invité du 18h50 franceinfo, mercredi 23 septembre.
Aurélien Pradié, député du Lot et secrétaire général de LR, invité du 18h50 franceinfo, mercredi 23 septembre. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Rouge, “super-rouge”, “écarlate” : la nouvelle cartographie annoncée mercredi 23 septembre par le gouvernement a été dénoncée par le député du Lot et secrétaire général de LR, Aurélien Pradié, sur franceinfo. “Ca ne me parle pas. Ça parle sûrement aux grands technos de ce pays”, a-t-il réagi avant la conférence du ministre de la Santé Olivier Véran. “Ça parle sûrement à la Macronie et au gouvernement qui regorgent d’imagination pour que les Français n’y comprennent rien. Et ça dure depuis des mois”, ajoute-t-il, dénonçant une “imprécision”, et une “incohérence”.

“Il n’y a pas de stratégie. On le voit depuis le début, notamment sur la question des masques, juge Aurélien Pradié. On le voit aujourd’hui sur la question des tests. Ils se comportent comme des contrôleurs de gestion. Nous avons des dirigeants qui ne savent plus diriger. Et en période de crise sanitaire, ça se voit”.

Se définissant comme “décentralisateur”, le député LR du Lot ajoute qu’il croit “en l’État”. “Une crise sanitaire, ça se gère du niveau de l’État, poursuit-il. Quand je vois que dans un département, on peut fermer toutes les classes d’une école parce qu’il y a un cas dans le département voisin, faire différemment. Comment voulez vous que les Français s’y retrouvent et croient encore en la décision politique ?”

Aurélien Pradié demande donc au Premier ministre “d’appliquer des règles qui soient lisibles sur l’ensemble des territoires”. “On ne peut pas avoir des rues dans lesquelles on porte un masque et d’autres rues dans lesquelles on ne les porte pas. Il faut que la règle sur la même partout”.

Le secrétaire général de LR réclame aussi des avancées sur les tests : “Aujourd’hui, les tests sont absolument urgents. Il faut que nous développions toutes les techniques qui permettent de tester rapidement, même si elles ne sont pas absolument certaines”.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page