Politiques

à quinze jours du scrutin, les candidats enchaînent les meetings

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #PRESIDENTIELLE

14h47 : Anne Hidalgo, la candidate socialiste, tient un meeting à Toulouse dès 15 heures. Selon Alexandre Peyrout, journaliste de France Télévisions, qui est sur place, elle devrait faire référence à Jean Jaurès. “Elle va parler des grandes valeurs de la République, de l’école mais aussi de l’accueil des réfugiés”, relate-t-il. La maire de Paris, à quinze jours du premier tour, compte également remobiliser les militants alors qu’elle n’est créditée que de 2% des intentions de vote dans les sondages. Quelque 1 500 personnes sont attendues.

14h05 : Il est 14 heures, voici les principaux titres :

• L’État porte plainte contre le groupe Orpea. “C’est une étape fondamentale”, pour le journaliste qui a révélé le scandale dans le livre-enquête Les Fossoyeurs.

• Le président américain, Joe Biden, s’est entretenu à Varsovie, avec les ministres ukrainiens des Affaires étrangères et de la Défense, qui rencontraient leurs homologues américains.Un nouveau couvre-feu est instauré à Kiev, la capitale. Suivez notre direct.

• A deux semaines du premier tour, les candidats multiplient les meetings et les déplacements. Anne Hidalgo est à Toulouse, Marine Le Pen est en Guadeloupe. Suivez la situation dans notre direct.

13h50 : La première mesure d’Anne Hidalgo si elle remportait la présidentielle ? “Ma première décision concerne les salaires parce que le pouvoir d’achat, le niveau des salaires, en France, est très bas”, déclare-t-elle dans le journal de 13 heures de France 2. “J’engage immédiatement des négociations, dans le secteur privé, branche par branche, pour augmenter les salaires. J’augmente de 15%, c’est-à-dire de 200 euros net par mois, le smic, immédiatement (…). Je fais aussi dans le secteur public des négociations mais immédiatement une augmentation du point d’indice des fonctionnaires de 3% et une augmentation aussi des pensions de retraite de 3%”, expose-t-elle sur France 2.

(FRANCE TELEVISIONS)

12h12 : Il est un peu plus de midi, que retenir de l’actualité ?

• L’État porte plainte contre le groupe Orpea, annonce Brigitte Bourguignon, la ministre déléguée chargée de l’Autonomie des personnes âgées. “C’est une étape fondamentale”, pour le journaliste qui a révélé le scandale dans le livre-enquête Les Fossoyeurs.

• Le président ukrainien accuse la Russie de pousser à la course aux armes nucléaires dans une intervention vidéo au Forum de Doha, organisé par le Qatar. A Kiev, la capitale, un nouveau couvre-feu est instauré. Suivez notre direct.

• L’Ukraine et la Russie figurent parmi les principaux fournisseurs mondiaux de blé. Voici les principaux pays menacés par des pénuries alimentaires à cause du conflit.

• A deux semaines du premier tour, les candidats multiplient les meetings et les déplacements. Anne Hidalgo est à Toulouse, Marine Le Pen est en Guadeloupe. Suivez la situation dans notre direct.

11h11 : Marine Le Pen, la candidate du Rassemblement national, est actuellement en déplacement en Guadeloupe. Elle doit rester moins de 24 heures sur place et elle va tenter d’envoyer un signal : que sa dédiabolisation est achevée. Elle se rend sur l’île pour la première fois depuis qu’elle préside le RN, là où son père n’avait jamais pu aller.

11h08 : Anne Hidalgo, la candidate socialiste, tient un meeting à Toulouse à 15 heures. Alexandre Peyrout, journaliste à France Télévisions, la suit et rapporte qu’elle visite actuellement le quartier d’Empalot.

10h17 : Selon les sondages, Valérie Pécresse n’est que cinquième dans les intentions de vote pour la présidentielle. Invité de franceinfo, Geoffroy Didier, directeur de la communication de la candidate des Républicains, minimise ces résultats.

09h48 : Je reviens notamment sur le financement du système, sur la part d’actifs et de retraités, sur l’espérance de vie après la retraite, sur l’emploi des seniors, sur l’indexation des pensions sur l’inflation. “A moyen terme, notre régime [des retraites] est équilibré”, a estimé Yannick Jadot. Le candidat écologiste défend donc un maintien de l’âge légal de départ à 62 ans, tout comme Anne Hidalgo. La candidate socialiste estime aussi qu’“il n’y a pas de problème de soutenabilité financière”.Globalement à l’horizon 2050, le régime sera équilibré, et à l’horizon 2070, il sera même excédentaire”, estime l’économiste Eric Heyer.

09h42 : C’est l’un des grands dossiers de l’élection présidentielle : les retraites. Financement du système, employabilité des seniors, calcul des pensions… J’ai décrypté et vérifié cinq récentes déclarations des candidats à l’élection présidentielle.

(ELLEN LOZON / FRANCEINFO)


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page