People

Vaimalama Chaves agressée par une “quinzaine de jeunes gars” : choquée, elle raconte


Le 25 septembre 2021, Vaimalama Chaves est apparue les larmes aux yeux sur Instagram. “Chères femmes, aujourd’hui je suis en colère, je suis en colère parce que j’ai été agressée” annonce-t-elle, confiant se sentir “faible” et “démunie“. Trop choquée pour parler, Miss France 2019 écrit ensuite la terrible agression dont elle a été victime dans Paris samedi.

J’ai été attaquée par une bande de moins de 18 ans, donc pas condamnables, mais ce n’est pas normal. Pourquoi devrions-nous nous taire ? Je suis déçue de ne pas savoir quoi faire. (…) Pour commencer, ils m’ont jeté des cailloux dessus. “Pour rigoler”. Quand j’ai confronté celui qui l’a fait, ils se sont regroupés autour de moi. Une quinzaine de jeunes gars qui n’ont aucunes valeurs, dont les parents semblent dépassés, dont les valeurs sont inexistantes. Une quinzaine de gars à qui j’aurais refait le portrait si je savais comment faire.

Après avoir partagé une courte vidéo où l’on aperçoit les hommes qui l’ont piégée, celle qui a fait la préface du guide sexuel Orgasmes et Préjugés révèle avoir été reçue avec beaucoup d’arrogance par les policiers qui, une heure après son agression, n’étaient toujours pas sur place. “Ça va elle n’a reçu que des cailloux“, auraient-ils déclaré. Concernant son agression, la candidate de Danse avec les stars 2021 ajoute : “Ils ont essayé de voler mon téléphone, ils se sont amusés à m’en jeter davantage lorsque je partais. Ils m’ont entourée lorsque j’essayais d’appeler le 17. Je dis non !

Traumatisée par cette mauvaise expérience, la chanteuse de 26 ans a annoncé avoir porté plainte. “La Polynésie m’a appris la douceur et la gentillesse, mais ici, tous mes acquis n’ont pas leur place, à Paris. Le respect n’existe pas. La tolérance non plus“, confie-t-elle. Le lendemain matin, “les yeux enflés“, elle espère que son agression sera prise en charge à la mesure de sa gravité et indique : “Je veux pas que quelqu’un d’autre ait à vivre ça.”


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page