People

Faustine Bollaert partage de rares confidences sur sa vie de famille avec Maxime Chattam


Comme toute mère de famille, Faustine Bollaert met un poing d’honneur à partager de tendres moments aux côtés de ses enfants. Malgré un emploi du temps très chargé – entre la présentation de ses diverses émissions et son nouveau programme, Les Temps changent , diffusé sur France 2 -, l’épouse de Maxime Chattam se réserve toujours un créneau pour pouvoir être en compagnie de ses enfants, Abbie et Peter (respectivement 8 et 6 ans).

Dans les pages du Journal du dimanche, disponible en kiosque dès ce 12 décembre 2021, Faustine Bollaert a partagé quelques révélations au sujet des moments qu’elle partage avec ses enfants. Après avoir indiqué ne pas travailler le dimanche, cette dernière s’est ensuite épanchée sur le programme dominical de la famille. Pas question pour cette dernière de rester les bras croisés ou encore de se reposer mais plutôt des activités diverses et variées. “Depuis toujours, je n’aime pas le dimanche“, a-t-elle d’abord expliqué, avant de poursuivre : “Cette journée en dehors du temps m’angoisse un peu, et j’ai un énorme blues le dimanche soir.” Pour pallier ce célèbre blues, la jolie brune organise donc régulièrement des sorties dans des parcs d’attractions, shopping encore des balades en famille. Une habitude digne de “la famille Ricoré“, comme elle s’en amuse, mais qui lui permet de se déconnecter de son travail.

Car même lorsqu’elle est sur les plateaux de télévisions, Faustine Bollaert continue de penser à sa petite famille. À l’occasion d’une entrevue à Télé-Star, en novembre dernier, cette dernière avait évoqué les difficiles sujets de société qu’elle aborde dans son émission Les temps changent. Au sujet des agressions sexuelles sur mineurs et sur la pédophilie, la mère de famille avait partagé toute son inquiétude. “Comme tous les parents, ça me fait peur, d’autant plus que les personnes qui témoignent avaient l’âge de mes enfants quand elles ont été abusées“, avait-elle expliqué. Et de conclure, au sujet de son rôle de mère : “Je me pose régulièrement cette question : comment trouver le moyen de les alerter sans créer d’angoisse, ni les sortir trop vite du monde de l’enfance.

L’interview de Faustine Bollaert est à retrouvé dans les colonnes du Journal du dimanche, déjà disponible dans les kiosques.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page