People

“C’est une claque !” Nagui a perdu beaucoup d’argent en produisant l’émission The Artist


Il était à la recherche d’un artiste unique, complet. En lançant la première saison de l’émission The Artist, sur France 2, Nagui comptait bien faire concurrence à la pléiade de télé-crochets déjà présents sur nos petits écrans, en organisant un concours d’auteurs, compositeurs et interprètes. Hélas, si le programme a érigé le duo Rouquine au rang de vainqueur, lors de la finale diffusée le vendredi 15 octobre 2021, le présentateur de 59 ans s’est surtout retrouvé face à un gouffre financier.

Nagui a effectivement produit, avec fierté, l’émission The Artist par le biais de sa société Air Prod. Hélas, le public n’a pas vraiment répondu à l’appel. Le lancement du show n’avait réuni qu’1,32 millions de téléspectateurs, ce qui avait provoqué dès la 3eme semaine, un changement de jour et d’horaire, le programme étant finalement diffusé en deuxième partie de soirée le vendredi. La finale n’a malheureusement convaincu que 541 000 fidèles. “Se retrouver à moins d’un million, c’est une catastrophe quand on est en prime, on ne va pas se mentir, a-t-il avoué sur les ondes de France Info. Il y a zéro langue de bois dans mon discours… C’est évidemment une claque.

Et qui dit manque de téléspectateurs dit manque à combler. Nagui a-t-il perdu beaucoup d’argent en produisant The Artist ? “Oui, a-t-il confirmé. Mais c’est le rôle d’un producteur, c’est de prendre des risques. La chaîne, quand elle change de case, elle vous dit : ‘On ne va pas payer le même prix, donc on va payer moins cher’, mais ça c’est totalement assumé.” Pour autant, Nagui ne baisse pas les bras et compte bien produire une deuxième saison de sa création originale. Après tout, il est à la tête d’autres émissions à succès à la télévision comme à la radio, qui peuvent combler une telle mésaventure. “Je sais qu’il y a une place pour l’émission, persiste l’époux de Mélanie Page. Peut-être pas en direct…”


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page