People

Axel Bauer face à la maladie : “Ce n’est pas la première fois que je vois le camion passer tout près”


Relations amoureuses, ruptures, naissances… Les chanteurs s’inspirent souvent de leur vie privée ! Axel Bauer le prouve à son tour. Il révèle subtilement en musique souffrir d’une leucémie.

Pour la sortie de son nouveau single, Ici Londres (extrait de l’album Radio Londres, disponible le 6 mai prochain), Axel Bauer s’est entretenu avec Le Parisien. Il a évoqué le titre de l’opus, clin d’oeil à son père Franck Bauer, ancien résistant face à l’occupation nazie et speaker de Radio Londres, son fils Jim, révélé dans l’émission The Voice, ainsi que sa propre santé. Dans une chanson baptisée C’est Malin, Axel Bauer fait allusion à une tumeur.

La nouvelle est tombée ce matin, le froid gagne un peu du terrain, j’aurais pu l’éviter, c’est malin. La nouvelle est tombée ce matin, les larmes ont coulé sur tes mains, y a ce corps étranger, c’est malin. Jusqu’ici invincible, et pourtant…“, chante l’artiste. Et de conclure : “Si tu l’as, tu meurs, c’est malin, tue-la, tu meurs, c’est malin. Si tu l’as, tu meurs, c’est malin, tue-la, tu meurs, ou je meurs de chagrin“.

Il y a un caractère autobiographique, mais je n’ai pas eu à subir de traitement, précise Axel Bauer au Parisien. Ce qui m’intéresse, c’est de raconter le moment où ta vie bascule, quand tu reçois une nouvelle aussi perturbante qui te montre que tu n’es pas invincible, qui te place face à un vrai choix de survie, de résistance là aussi. C’est un message d’espoir. Ce n’est pas la première fois que je vois le camion passer tout près. Mais j’ai la conviction depuis longtemps qu’il faut faire de la mort ta meilleure alliée.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page