Femme

Quelques conseils pour entretenir une clématite

Entretien de la clématite

La clématite est une plante grimpante possédant une floraison particulièrement généreuse. Elle peut atteindre jusqu’à 12 m de hauteur. Elle a besoin de soleil et d’un sol profond et frais. Sa floraison dure de mars à octobre. La clématite est une plante assez facile à cultiver. Toutefois, pour favoriser sa croissance et sa floraison, elle a besoin d’un minimum d’entretien.

Le meilleur moment pour planter la clématite est en automne ou au printemps, en dehors des périodes de gel. Le pied de la plante doit rester à l’ombre. Pour ce faire, plantez d’autres fleurs tout autour pour le maintenir au frais. Si vous n’avez pas de plantes pour donner de l’ombre à la clématite, couvrez tout simplement son pied avec de la paille.

La taille fait partie de l’entretien des clématites. Elle est indispensable pour favoriser la floraison ainsi que la ramification. Cette opération s’effectue toujours après la floraison, c’est-à-dire à la fin de l’hiver, dès le mois de février. Pour ce faire, rabattez les tiges qui ont fleuri l’année précédente à environ 50 cm du sol. Éliminez complètement le bois mort. Les clématites à petites fleurs se taillent en été après la floraison.

Durant les deux premières années de la clématite, l’arrosage doit être régulier. Si vous la plantez en pot, veillez à toujours l’arroser, quel que soit son âge. Le pied de la clématite doit toujours être au frais. Au fur et à mesure que la plante grandit, guidez les jeunes pousses sur leur support.

La multiplication de la clématite

La clématite est une plante rustique qui supporte jusqu’à -10 °C. Il en existe une grande variété. Certaines fleurissent en été et d’autres au printemps. Les couleurs et les formes varient également selon les espèces. Les petites clématites ne dépassent pas 2,5 m tandis que les plus grandes peuvent atteindre les 10 mètres de haut.

La clématite se multiplie par bouturage. Il est conseillé de procéder au bouturage lorsque la plante ne porte pas encore de boutons floraux. Les variétés à floraison précoce peuvent être bouturées en automne et les variétés à floraison tardive au mois de juin. Pour ce faire :

  1. Prélevez la bouture avec un sécateur. Elle doit faire 10 à 15 cm de long et comporter deux fois deux paires de feuilles.
  2. Dénudez la tige, enfoncez la bouture dans le terreau jusqu’à hauteur de la première feuille, tassez bien le terreau avec les doigts, puis imbibez le substrat d’eau.
  3. Couvrez le pot d’un sac en plastique jusqu’à enracinement pour conserver l’humidité. Arrosez dès que cela est nécessaire, le terreau doit toujours rester humide.

À LIRE ÉGALEMENT :

Décorer son intérieur avec du papier peint : misez sur du bleu !

Déco murale : 8 idées de tableaux qui changent repérées sur Pinterest




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page