Femme

l’ingrédient miracle pour lutter contre l’acné ?

Si l’on connait surtout son utilisation pour le bain, le sel d’Epsom aurait d’autres bénéfices pour la peau. Exfoliant, détox, anti-inflamatoire… Trois dermatologues américains dévoilent ce que les sels d’Epsom peuvent faire pour la peau et comment bien les utiliser.

Quels sont les bienfaits des sels d’Epsom ?

Les sels d’Epsom sont des cristaux de sulfate de magnésium (des minéraux), utilisés dans les domaines de la beauté et du bien-être depuis leur découverte au 17ème siècle. Particulièrement sollicités dans la médecine traditionnelle chinoise, les sels d’Epsom sont réputés pour leurs bienfaits apaisants sur les muscles et les inflammations cutanées. Il n’y qu’à prendre un bain parsemé de sel d’Epsom après un entraînement sportif intense pour constater ses effets immédiats !

« En théorie, le sel d’Epsom est bon pour les éruptions cutanées car le sulfate de magnésium aide à soulager l’inflammation et aide le corps à éliminer les toxines. Le sel peut également réduire l’excès de sébum », explique le Docteur Michelle Henry, instructeur clinique de dermatologie au Weill Cornell Medical College.

Le sel d’Epsom est aussi un excellent exfoliant naturel qui élimine les cellules mortes de la peau et aide à combattre les points noirs, les points blancs et la peau grasse, selon la dermatologue Stacy Chimento de Riverchase Dermatology.

Comment utiliser le sel d’epsom dans sa routine beauté ?

En revanche, à cause ses particules épaisses, il est facile d’irriter sa peau avec les sels d’Epsom, surtout si elle est sensible à l’origine. Même si cet ingrédient est sans danger à priori (sauf en cas d’allergie), une exfoliation trop intense ou trop fréquente peut entraîner des rougeurs ou dessécher la peau.

Les dermatologues nous conseillent de les utiliser deux à trois fois par semaine maximum. Les sels d’Epsom se marient bien avec des ingrédients plus hydratants (comme l’acide hyaluronique). A l’inverse, évitez de les utiliser avec tout autre ingrédient desséchant comme l’acide salicylique, les rétinoïdes ou les acides.

« Si votre peau supporte ce gommage, assurez-vous de le combiner avec un ingrédient hydratant (comme l’huile de coco, l’huile d’olive, ou du miel) et utilisez-le sur votre corps plutôt que sur votre visage. Après deux semaines, si vous voyez des résultats positifs, vous pouvez continuer, mais si vous remarquez un inconfort ou une irritation à tout moment, cessez l’utilisation » précise le Docteur Michelle Henry.

Peut-on utiliser les sels d’Epsom pour traiter l’acné ?

Tout d’abord, c’est une option à considérer uniquement si votre acné est légère ou occasionnelle. Les experts conseillent de les utiliser comme traitement localisé plutôt que sur tout le visage. « Mélangez des sels d’Epsom avec de l’eau, puis utilisez un coton-tige pour appliquer le mélange directement sur les imperfections », continue-t-elle, « en revanche, si votre acné est sévère, consultez un dermatologue au lieu d’expérimenter à la maison. Évitez aussi d’utiliser les sels d’Epsom comme traitement anti-acné si vous avez la peau sensible ».

Toutefois, si certaines personnes peuvent remarquer une amélioration sur leur peau, ce ne sont que des constatations basées sur des expériences personnelles ou anecdotiques : « Il n’y a aucune preuve scientifique montrant que le sulfate de magnésium contenu dans le sel d’Epsom est bénéfique pour prévenir ou traiter l’acné. Je me fie à des thérapies fondées sur la science et le sel d’Epsom n’est pas un traitement prouvé pour ces problèmes de peau », souligne le Docteur Gabriel, qui conseille à la place d’autres solutions scientifiquement étudiées et éprouvées, telles que le peroxyde de benzoyle topique et/ou l’acide salicylique, qui sont de bien meilleures alternatives selon elle.

A LIRE EGALEMENT




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page