Femme

comment maîtriser la superposition de vêtements comme une pro ?

Depuis quelques saisons le layering s’impose comme la meilleure option pour résister au froid avec panache. Ce gimmick intéressant est idéal, puisqu’il permet d’enlever des couches de vêtements tout au long de la journée, sans prendre froid, et en étant toujours bien couverte des pieds à la tête. Un exercice de mode périlleux, qui n’effraye pas pour autant les filles en vogue, plus inspirées que jamais. Prenons donc exemple.

Comment réussir le layering de vêtements ?

Ce terme anglophone, consiste en réalité à juxtaposer plusieurs pièces vestimentaires en les rendant visibles afin de créer du contraste, d’apporter du mouvement mais aussi de la profondeur à une tenue. Bien que cette astuce paraisse simple, elle ne consiste pas pour autant à superposer les vêtements à la va-vite, mais plutôt d’y aller avec subtilité. L’idée est de dévergonder des pièces classiques en les accumulant, ou bien en les twistant avec des vêtements plus pointus. Mais pas seulement.

Multiplier les vestes et manteaux

Compliqué d’envisager un hiver sans manteau ? Les modeuses le recommandent : pour maîtriser la superposition de vêtements avec brio, il suffit de juxtaposer de multiples vestes et manteaux. On pense à la veste matelassée qui assure la hype de saison, à la doudoune insubmersible, à l’irremplaçable trench-coat, au perfecto en cuir, à la veste en denim ou encore au blazer croppé ou au blazer oversized, à glisser dans le pantalon.

Jouer avec les volumes et les longueurs

L’astuce est de créer une dynamique, et de faire entrer le look dans une autre dimension en s’amusant avec les proportions. Par exemple, on laissera volontairement entrevoir les manches ou le col d’un haut sous un autre : un sweat à capuche sous une veste, une chemise sous un pull, un pull sous un blazer…

Mixer les matières

Rappelons-nous de cette règle : trop de volume tue le volume. Ainsi, on évitera d’associer deux pièces épaisses ensemble au risque de faire un surplus peu valorisant. On opte donc pour un parfait mix and match de pièces légères et plus imposantes. Pour exemple, un manteau en drap de laine avec une robe satinée, un t-shirt en coton avec une veste en jean, un pull en maille côtelée avec une jupe vaporeuse …

Choisir la pièce maîtresse du look

Avant de se lancer, il est essentiel de définir la pièce que l’on souhaite mettre en avant, afin de la sublimer le plus justement. Généralement, il s’agit d’un vêtement à caractère fort. Qu’il soit coloré, clouté, à imprimés, logotypé, ou tout simplement imposant, l’attention est directement portée sur lui.

Si en temps normal, les manteaux font la part belle aux autres pièces, on peut sans aucun problème décider qu’un simple cardigan, qu’un pull sans manches, ou qu’une robe satinée, deviennent le maître-mot de la tenue.

Choisir les bonnes couleurs

Quand on se lance dans l’aventure du layering, on évite le ton sur ton, au risque que la superposition passe inaperçue. On s’orientera donc vers des teintes similaires, des camaïeux chauds comme froids, neutres comme colorés, en veillant à ne pas tomber dans l’excès, et de créer une overdose de coloris.

Les duos teintés qui fonctionnent ? Le beige et le orange, le vert pop et le noir, le kaki et le camel, le bleu jean et le marron foncé, mais aussi le rouge intense et le gris chiné.

Ceinturer les vestes et les manteaux

L’astuce pour éviter d’engloutir notre silhouette sous une masse de vêtements, est d’ajuster la taille avec une ceinture savamment enroulée. En plus d’être à la pointe de la mode, ce gimmick offre un supplément de chic.

À lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page