Economie

Les créations d’entreprises sont vaccinées face au Covid

Guillaume Pepy, président d’Initiative France, le reconnaît d’emblée: “Nous ne nous attendions pas à de tels résultats”. Sur la cohorte de 1.565 créateurs d’entreprise interrogés, 47% ont constitué leur société par goût de l’indépendance et de l’autonomie. Même en plein Covid, les ressorts des créations d’entreprises sont marqués par le volontarisme: être son “propre patron”, “être indépendant”, expliquent les personnes interrogées pour ce sondage publié ce mardi 7 décembre. “Nous pensions que ces créations s’étaient davantage faites sous la contrainte d’évènements adverses, à la suite d’un plan de départ volontaire, par exemple”, explique Guillaume Pepy. Or, seul 4% des répondants mentionnent une nécessité immédiate, liée à la perte d’un emploi.

La dynamique est illustrée par les verbatims recueillis: “Je me suis lancée pour être heureuse dans ma vie professionnelle, être libre de mes choix et harmoniser ma vie professionnelle et personnelle”, explique une des sondées. “Je voulais un projet qui me donne envie de me lever le matin”, complète un autre.

“Ce phénomène pointé par notre étude montre une évolution importante de la relation aux grandes entreprises, au CDI, à la carrière de salarié”, relève Guillaume Pepy, lui-même ex-patron de la SNCF. Plutôt créer sa boîte que de rester noyé dans un organigramme! “Je ne veux pas subir une


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page