Auto-Moto

notre avis, à partir de 9 000 euros


Dernier modèle de série à disposer d’un moteur rotatif, cette RX8 associe technologie originale et sportivité, le tout renforcé par une ligne atypique.

De 2003 à 2012, à partir de 9 000 €

Cʼest avant tout en raison de son originale technologie moteur que cette Mazda deviendra un modèle recherché. Dernière voiture de série à recourir au moteur rotatif, conçu et breveté par Felix Wankel, la RX-8 affiche un remarquable rendement mécanique. Son bi-rotor de deux fois 654 cm3 (!) qui développe la bagatelle de 231 ch à… 8 200 tr/mn (ou 192 en version de base) lui confère un tempérament mécanique digne dʼune moto. Reste à composer avec un cruel manque de couple à bas régime, compensé par une belle souplesse, et une consommation élevée (12 à 14 litres en moyenne). Avec une répartition des masses idéale de 50/50% et une direction incisive, cette propulsion brille aussi par un comportement à la fois sportif et docile. Sa ligne atypique, avec portières arrière à ouverture antagoniste, ses quatre vraies places et son vaste coffre ne font que renforcer son attrait. Sans oublier une cote des plus raisonnables. Un cadeau pour une technologie qui remporta les 24 Heures du Mans 1991 !

Fiabilité 4/5

Contrairement à une légende tenace, cette RX8 se révèle fiable, à condition de la laisser chauffer et de bien l’entretenir. Reste une longévité mécanique moins élevée que celle d’un moteur 4 temps.

  • Moteur : consommation d’huile élevée, à surveiller ; bobines, faisceau et bougies à remplacer régulièrement ; réfection rotors à prévoir à partir de 100/120 000 km, voire beaucoup plus (compter entre 3 000 et 4 000 €).
  • Démarreur : des remplacements en 2003 & 2004.

Exemples d’annonces

231 Performance  2006 79 000 km 9 000 €
231 Performance Anniversaire  2008 59 000 km 14 900 €

A lire aussi sur auto-moto.com

Le moteur rotatif bientôt de retour chez Mazda ?

Futures Mazda électriques

300 ch d’occasion, à partir de 18 000 €


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page