Auto-Moto

Le designer de la Lamborghini Countach déteste la nouvelle

Dans un communiqué amer, Marcello Gandini affirme être en désaccord total avec Lamborghini au sujet de la nouvelle Countach.

Il y a quelques mois, Lamborghini levait le voile sur la toute nouvelle Countach, une série spéciale basée sur la Sian et vendue à seulement une poignée d’exemplaires à travers le monde. Créant la surprise, cette nouvelle version avait quelque peu dérouté, et n’avait pas manqué d’interpeller le public, certains adorant cette réinterprétation, d’autres étant bien moins enthousiastes. Et parmi eux se trouve une personnalité du monde de l’automobile, qui n’est autre que Marcello Gandini. Si vous ne savez pas de qui il s’agit, sachez qu’il est ni plus ni moins que le papa de la Lancia Stratos, de la Renault Super Cinq ainsi que de la Citroën BX. Mais aussi et surtout derrière le design iconique de la mythique Lamborghini Countach.

Nous aurions donc pu penser que cette réinterprétation moderne lui plaisait, et qu’il s’était investi dans son élaboration, de près ou de loin. Et bien il semblerait que non. C’est en tout cas ce que dénonce justement le designer italien dans un communiqué de presse salé, à charge contre son ancien employeur. Il souligne alors ne pas avoir été consulté pour la création de cette série limitée, et revient sur une anecdote inconnue des passionnés. Il se rappelle en effet d’une interview donnée à l’occasion des 50 ans de la Countach, durant laquelle il se voit remettre une maquette de la nouvelle version. Sauf qu’a ce moment-là, personne ne lui dit qu’il s’agit d’un modèle de production, lui pensant qu’il était simplement face à un concept. Il dénonce ce manque d’information, voire ce mensonge. Mais pas que.

Contre ses valeurs

Car le designer a d’autres choses a dire à Lamborghini, et affirme haut et fort ne pas avoir participé et ne pas approuver ce projet, pour lequel il n’a en aucun cas été consulté. Mais il ne s’arrête pas là, soulignant que cette nouvelle version est totalement éloignée de ses valeurs : « J’ai construit toute mon identité de designer, surtout quand je travaillais sur des supercars Lamborghini, autour d’un concept particulier. Chaque nouveau modèle que je concevais se devait d’être une innovation, quelque chose de complètement différent des modèles précédents. (…) Reprendre un modèle du passé représente pour moi la négation des principes fondamentaux de mon ADN ».

Il ne reste plus qu’à attendre la réponse de Lamborghini… à moins que la marque décide d’ignorer la situation, alors que tous les exemplaires de cette Lamborghini Countach ont été vendus.

A lire également sur Auto-Moto.com :

Essai Lamborghini Huracán STO : le c(h)oeur battant – VIDEO

Comme ça, la Lamborghini Countach roadster ?

Découvrez cette étonnante Lamborghini Sian en Lego


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page