Auto-Moto

BMW Série 8 et M8 Compétition : très léger restylage


Pour 2022, BMW retouche très légèrement sa Série 8 dans toutes ses variantes. Si peu qu’on a du mal à repérer les différences…

Le coupé Série 8 de BMW, relancé pour la deuxième génération en 2018, arrive à mi-carrière. L’occasion de recevoir un (très) léger restylage cette année, à tel point qu’il est quasi invisible.

Le jeu des sept erreurs

Les retouches concernent surtout l’avant, qui reçoit une calandre légèrement retravaillée. Celle-ci peut notamment être illuminée, comme d’autres modèles de la marque. Les contours sont un peu plus épais, et elle bénéficie de nouvelles lames, plus ouvertes et en forme de U. Les phares ne bougent pas à l’avant, et sont également identiques à l’arrière. En revanche, les boucliers de la variante de base disparaissent. BMW annonce en effet que les Série 8 sont équipées d’un pack M Sport sur toutes les variantes. Les versions équipées d’un six-cylindres ont droit à des jantes 19 pouces M, tandis que les variantes V8 ont des 20 pouces de série. Une nouvelle paire de jantes 20 pouces de la ligne d’accessoires M Performance arrive aussi au catalogue.

La marque dévoile aussi de nouvelles teintes de carrosserie pour l’occasion, comme le San Remo Green métallisé vu sur la Série 4, le Skyscraper Grey métallisé ou encore le Tanzanite Blue en teinte matte. Quelques détails supplémentaires comme le Shadow Line étendu (éléments chromés passés en noir) ou des badges BMW Motorsport sont aussi proposés. Quant aux moteurs, ils restent identiques : six-cylindres de 333 ch et V8 de 530 ch pour l’essence, six-cylindres MHEV de 340 ch pour l’unique diesel baptisé 840d. A noter que chacun des blocs est associé à une boîte automatique à huit rapports et dispose de la transmission intégrale xDrive.

Un écran plus imposant à bord

A bord, l’évolution majeure est l’arrivée d’une nouvelle dalle sur la planche de bord. L’écran central passe de 10,25 pouces à 12,3 pouces. Comme à l’extérieur, les éléments M sont intégrés d’office comme le volant en cuir spécifique. Les sièges sont livrés d’office avec de multiples réglages électriques et sont dotés du soutien lombaire. BMW annonce aussi l’arrivée de nouvelles aides à la conduite pour la conduite semi-autonome et le parking automatisé. Ainsi, l’assistance au stationnement avec radars de recul et caméra est livrée de série, tout comme le Driving Assistant avec avertisseur de collision et maintien dans la voie.

M8 Compétition : toujours 625 ch

Les variantes coupé, Gran Coupé et cabriolet de la BMW M8 Compétition sont également concernées par cette mise à jour légère. Elles reçoivent notamment huit teintes de carrosserie inédites, des jantes 20 pouces revues et des optiques teintés. Une nouvelle sellerie cuir Merino et Alcantara mêlant noir et orange est aussi de la partie. Le V8 est conservé, et délivre toujours ses 625 ch. De quoi réaliser le 0 à 100 km/h en 3,2 s pour les variantes fermées et 3,3 s pour le cabriolet.

Les modèles restylés de la BMW Série 8 et de son pendant sportif M8 Compétition seront disponibles en France à partir de mars 2022. Les prix n’ont pas encore été dévoilés, mais devraient rester assez proches du modèle avant restylage. Pour rappel, le coupé débute à 107 400 €, hors malus, tandis que la variante M8 Compétition commence à 173 450 €.

Photos : BMW.

A lire aussi sur Auto-Moto.com :

Nouveau BMW X5 M (2022) : un regard de braise pour le SUV restylé

Comme ça, le volant des futures BMW ?

Future BMW M5 (2024) : hybridation de mise pour atteindre 750 ch


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page