Acceuil

Magdalena Andersson élue à nouveau la première femme Premier ministre de Suède

Andersson a été choisie pour la première fois pour être Premier ministre la semaine dernière, mais elle a démissionné le même jour après le rejet de son projet de budget et l’effondrement du gouvernement de coalition qu’elle espérait diriger.

Maintenant, elle a de nouveau été nommée à ce poste par le Parlement suédois et a l’intention de former un gouvernement minoritaire composé uniquement de son propre parti.

Elle commencera officiellement le rôle après une rencontre avec le roi du pays mardi – une étape qu’elle n’a pas atteinte la semaine dernière.

Andersson a été nommé par un vote très mince au Parlement divisé de la Suède. Alors que 101 députés ont voté pour elle, 173 ont voté contre et 75 se sont abstenus. Selon les règles du pays, un nouveau Premier ministre peut être élu tant qu’une majorité de législateurs ne vote pas contre lui.

En tant que Premier ministre, Andersson était précédé de 33 hommes. Elle remplacera Stefan Löfven, qui a quitté ses fonctions de Premier ministre du pays et de chef du parti social-démocrate au début du mois et dirige depuis un gouvernement intérimaire.

Mais sa position sera encore une fois inconfortable, compte tenu du paysage politique fragmenté de la Suède. Les sociaux-démocrates d’Andersson détiennent 100 sièges sur les 349 sièges du Parlement, ce qui signifie que le parti devra toujours compter sur le soutien d’autres partis pour adopter une législation.

Andersson pose lors d'une conférence de presse la semaine dernière.

Son prédécesseur Löfven a gouverné en exécutant un acte de jonglage complexe pour obtenir le soutien des partis de gauche et du centre au Parlement, qui ne faisaient pas partie du gouvernement de coalition. Mais le Parti du centre s’est retiré du soutien au budget d’Andersson la semaine dernière, faisant échouer sa première tentative pour devenir leader.

Après le nouveau vote de lundi, les sociaux-démocrates suédois ont tweeté : « Nous allons briser la ségrégation et repousser la violence, créer les emplois verts du futur en ouvrant la voie au changement climatique et en reprenant le contrôle de l’aide sociale. Dirigé par Magdalena Andersson – notre premier ministre !”

Elle doit présenter ses nominations gouvernementales au roi mardi lors d’une réunion formelle connue sous le nom de Conseil d’État.

Andersson est ministre des Finances de la Suède depuis 2014. Auparavant, elle était directrice générale adjointe de l’Agence suédoise des impôts.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page