Auto-Moto

La prochaine Nissan GT-R devrait s’électrifier

Si elle n’est pas encore officiellement confirmée, la prochaine génération de la Nissan GT-R pourrait faire appel à la fée électricité.

Cela fait déjà 14 ans que l’actuelle génération de la Nissan GT-R est présente dans le catalogue du constructeur. Plus d’une décennie donc, qui fait de la sportive l’une des plus vieilles du marché. Malgré ses nombreux restylages, la supercar japonaise commence cependant à subir le passage du temps, alors que les premières rumeurs au sujet d’une nouvelle génération se font de plus en plus nombreuses. Néanmoins, celle-ci n’a pas encore été officiellement confirmée par la firme, qui a cependant donné un indice de taille en faisant disparaître l’actuelle mouture de son catalogue australien. Mais pour l’heure, on en sait encore très peu sur l’avenir de la sportive, alors que le constructeur a rassuré les fans en affirmant qu’il ne s’agit pas de la « fin de l’histoire de la GT-R en Australie ».

Une nouvelle mouture est donc bien sur les rails, mais rien n’a encore été dit à son sujet. Mais une chose est sûre « attendez-vous à quelque chose de très musclé », comme l’a affirmé le patron de Nissan, Makoto Uchida à nos confrères du magazine Autocar. Des paroles rassurantes, alors qu’il continue « les ingénieurs étaient capables de réaliser encore beaucoup de choses en termes de puissance ». Mais cette nouvelle génération devrait opérer quelques changements, en faisant notamment appel à l’électrification. Pour l’heure, la marque n’est pas encore décidée, mais elle affirme être actuellement en train d’étudier « la possibilité d’électrifier la voiture ». Avant d’ajouter « que nous options pour un système d’électrification, ou non, dans tous les cas nous obtiendrons le niveau de puissance nécessaire ».

Une nouvelle plateforme

Une chose est sûre, cette nouvelle Nissan GT-R reposera sur une toute nouvelle plateforme, dont les spécificités n’ont pas été détaillées. Cependant, il se murmure déjà que celle-ci ne sera pas vendue en Europe, pour des raisons écologiques notamment, comme c’est déjà le cas pour la nouvelle Nissan Z, qui fera elle aussi l’impasse sur le Vieux Continent. Pour rappel, l’actuelle sportive se décline en deux versions, dont une variante retravaillée par Nismo revendiquant pas moins de 600 chevaux, issus de son V6 3,8 litres biturbo.

A lire également sur Auto-Moto.com :

Nissan Qashqai 2 : le bilan fiabilité

Nissan Townstar : toutes les infos et photos officielles

Essai Nissan Juke Enigma DIG-T 114 DCT 7 : avis au volant, prix, fiche technique


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page