Auto-Moto

nouveautés, images, essais et occasion


Le nouveau Dacia Jogger n’a pas vraiment de concurrence directe vu son positionnement tarifaire. A part peut-être au sein de la même gamme, avec le Duster…

Présenté en septembre 2021, le Jogger est le dernier arrivé dans la gamme Dacia. Sa recette ? Une base de Sandero Stepway allongée pour devenir un break légèrement surélevé disponible en 5 ou 7 places. Il vient ainsi remplacer les Lodgy et Logan MCV. Le Jogger, avec son look moderne et son rapport prix-prestations agressif, semble n’avoir aucune concurrence directe. Et si, finalement, son rival le plus proche se trouvait au sein de la même gamme ?

Un rival de taille pour le Duster ?

Le nouveau venu vient en effet marcher sur les plate-bandes du Duster, le SUV à succès de Dacia. Restylé au mois de juin, le Duster “2” a déjà été écoulé à près de deux millions d’exemplaires dans le monde depuis sa sortie en 2010. Le restylage, plutôt discret, ne permet pas au SUV de bénéficier de la planche de bord récente de la Sandero, contrairement au Jogger par exemple. L’occasion de confronter les deux modèles, qui pourraient devenir des concurrents à l’heure du choix d’un nouveau véhicule pour les clients Dacia.

A peine plus grand que le Lodgy avec 4,55 m de long, le Jogger est plus imposant que le Duster et ses 4,34 m. Normal, puisque le Jogger peut disposer d’une variante à sept places. Côté modularité, en revanche, les deux sièges au troisième rang ne peuvent pas se ranger dans le plancher comme d’autres véhicules à 7 places. La manipulation requiert de démonter les deux fauteuils pour les remiser au fond d’un garage par exemple. Ainsi, le nouveau modèle de Dacia peut embarquer cinq passagers seulement., et gagner en volume de coffre : 708 litres en configuration 5 places, contre 160 litres seulement en 7 places. Le Duster, plus compact, affiche quant à lui 445 litres.

Un Jogger plus moderne à bord

A bord, on l’a dit, le Duster est vieillissant. Lors de sa mise à jour en juin dernier, Dacia n’a pas jugé utile de revoir la planche de bord du SUV, pourtant retravaillée sur d’autres marchés où il est vendu sous blason Renault. Tout juste a-t-il reçu un écran tactile plus imposant (8 pouces) et des sièges redessinés avec une assise plus longue. Le Jogger, lui, embarque une planche de bord bien plus moderne, reprise à 100% à la citadine Sandero. L’écran central tactile de 8 pouces (sur les versions haut de gamme) surplombe des aérateurs et un insert plus valorisants que ceux du Duster restylé. Du côté des technologies, les deux modèles sont bien dotés, notamment en haut de gamme : caméra de recul et radars de stationnement avant/arrière, climatisation automatique, régulateur et limiteur de vitesse, sièges chauffants à l’avant…

Moteurs : le Duster avantagé

Du côté des moteurs en revanche, ça se gâte pour le Jogger. Une version hybride non-rechargeable est prévue en 2023, dérivée des Clio et Captur et offrant 140 à 145 ch. Mais en attendant, le modèle dispose d’une gamme réduite, uniquement composée de blocs essence. Un 3-cylindres TCe de 110 ch est prévu au programme, ainsi qu’une motorisation essence-GPL baptisée Eco-G, qui développe 100 ch au total. Le Duster dispose de la même version GPL, mais propose quant à lui deux quatre-cylindres 1.3 TCe de 130 et 150 ch nettement plus polyvalents, et un diesel de 115 ch pour les gros rouleurs. Selon les versions, le Duster embarque une transmission automatique EDC, quand le Jogger se contente d’une boîte manuelle à 6 rapports uniquement. Enfin, le Duster propose au catalogue des variantes 4×4 utiles pour certains, tandis que le Jogger est cantonné à la traction.

Prix : sur un pied d’égalité ?

Pour le moment, Dacia n’a pas encore dévoilé les prix complets de son nouveau Jogger. Le modèle, dont les premières livraisons auront lieu en février 2022, devrait être disponible dès 13 000 € environ. C’est à peine moins que le Duster dans sa nouvelle entrée de gamme Essentiel, la version de base Duster à 12 490 € ayant été supprimée du catalogue. L’entrée de gamme du SUV roumain s’affiche désormais à 14 490 € avec le moteur essence-GPL de 100 ch. Le SUV grimpe jusqu’à 22 900 € en version haut de gamme Prestige, lorsqu’il est équipé d’un bloc diesel de 115 ch associé à une transmission 4×4.

Photos : Dacia.

A lire sur auto-moto.com

Dacia Jogger : et si il se mettait au sport ?

Essai Dacia Duster Eco-G 100 ch : au volant du Duster essence 1er prix

Dacia Duster restylé : quels changements par rapport à l’ancien ?

Essai comparatif : Dacia Duster vs Suzuki Jimny, polyvalent contre baroudeur ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page