Technologie

Facebook renonce à la reconnaissance faciale pour vous prouver qu’il a changé


Facebook est en opération reconquête. Empêtré dans de nombreux scandales depuis quelques semaines, pour ne pas dire depuis plusieurs années, le plus célèbre des réseaux sociaux tente de se refaire une image en multipliant les annonces ces derniers jours. Après avoir annoncé son pivot dans le monde virtuel du metaverse et son changement de nom pour Meta, l’entreprise de Mark Zuckerberg annonce désormais renoncer à la reconnaissance faciale, une fonctionnalité qu’elle avait pourtant décidé d’adopter malgré la polémique il y a plusieurs années. Les données sur les visages de plus d’un milliard d’utilisateurs vont être supprimées. 

Une décision à contre-cœur

Celui ou celle qui lira le communiqué de Facebook risque d’être surpris par l’aspect lunaire de cette annonce. Si Meta se félicite de retirer cette fonction pour des raison éthiques, il rappelle aussi à plusieurs reprises à quel point la reconnaissance faciale est géniale et améliore le quotidien de nombreux utilisateurs. Meta explique par exemple que, grâce à cette fonction, les personnes malvoyantes peuvent savoir qui sont les personnes sur une photo. Dorénavant, ils devront se contenter d’identifications manuelles. Autrement dit, Facebook laisse entendre que l’utilisateur est le grand perdant de cette histoire même si cette décision est la plus juste. Assez étonnant. 

Dans son communiqué, Facebook dit qu’un tiers des utilisateurs de Facebook ont activé la reconnaissance faciale (ou ne l’ont pas désactivée). Ils la perdront tous bientôt. 

À découvrir aussi en vidéo :

Dans le futur, Meta ne s’interdit pas le fait d’avoir de nouveau recours à la reconnaissance faciale. En attendant, et sans doute pour prouver qu’il veut vraiment changer, le groupe sacrifie cette fonctionnalité qui a longtemps été critiquée. Est-ce assez pour convaincre les utilisateurs ?

Source : Meta


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page