Politiques

Référendum en Nouvelle-Calédonie, Covid-19 en Martinique… Le “8h30 franceinfo” de Sébastien Lecornu


Sébastien Lecornu, ministre des Outre-Mer, était l’invité du “8h30 franceinfo”, jeudi 28 septembre 2021. Référendum en Nouvelle-Calédonie, Covid-19 en Martinique… Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia. 

CHU de Martinique, une “tolérance” sur le délai de l’obligation vaccinale

L’obligation vaccinale pour les soignants s’applique bien “sur tous les territoires de la République”, donc au CHU de Martinique, affirme Sébastien Lecornu, après le déclenchement d’une polémique, suite à la fuite d’une note d’information interne, le 20 octobre. Dans celle-ci, la direction de l’établissement annonce que “tous les personnels” du CHU de Fort-de-France “pourront entrer dans leur service” avec ou sans pass sanitaire. Ceux qui ne sont pas vaccinés “sont invités à faire un test de dépistage”. “Le directeur de l’hôpital a malheureusement eu cette position malencontreuse”, déplore le ministre des Outre-Mer, qui tient à lui apporter son soutien, alors qu’il est visé par des menaces de mort.

Sébastien Lecornu reconnaît toutefois “une tolérance sur le temps, le délai pour accomplir cette obligation vaccinale” qui s’explique par la propagation du virus, toujours importante en Outre-Mer. Dans ce contexte sanitaire tendu, “il n’est pas question de fermer un certain nombre de services hospitaliers parce que les soignants ne sont pas vaccinés.”

Nouvelle-Calédonie : “Trop tôt” pour dire si le référendum aura lieu le 12 décembre

Il est trop tôt pour avoir une projection sanitaire fine qui nous permette d’établir si [la date] du 12 décembre peut être maintenue ou pas, déclare Sébastien Lecornu, à propos du référendum sur l’indépendance en Nouvelle-Calédonie. “Nous pourrons établir si nous pouvons le maintenir ou pas le 12 décembre prochain sur des critères sanitaires”, insiste-t-il, pas sur des revendications politiques, précisant que le taux d’incidence a “considérablement diminué ces 15 derniers jours”.

“Dans une démocratie, on tient ses élections à l’heure, le principe c’est qu’il a lieu le 12 décembre, l’exception, c’est qu’il doive être reporté”, déclare Sébastien Lecornu. Le ministre des Outre-Mer a appelé “les familles indépendantistes” à “ne pas s’écarter de ce seul baromètre sanitaire”. “Le référendum doit être organisé car il a été demandé”, ajoute-t-il. “On ne peut pas, parce qu’un des deux camps le demande, changer la date sur un bout de table”, poursuit le ministre. “Il faut l’objectiver pour de bonnes raisons. C’est un processus extraordinaire de décolonisation, au sens juridique du terme, encadré par les Nations unies, on ne change pas la date comme cela”, insiste Sébastien Lecornu.

Retrouvez l’intégralité du “8h30 franceinfo” du jeudi 28 septembre 2021 :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page