Auto-Moto

quels avantages par rapport au tiers ?

En fonction du profil du conducteur ou du type de véhicule, une assurance auto tous risques peut être plus avantageuse qu’une assurance au tiers.

C’est sans doute la question clé au moment de l’acquisition d’un nouveau véhicule. Faut-il l’assurer au tiers ou avec une formule tous risques ? La deuxième solution, plus coûteuse, peut se révéler avantageuse dans de nombreuses situations.

Une garantie plus large

L’assurance au tiers correspond à la « responsabilité civile ». C’est le minimum légal obligatoire pour tout propriétaire d’une voiture ou d’une moto. Concrètement, elle couvre les dommages causés par l’assuré à un ou des tiers en cas de sinistre. Il peut s’agir d’une personne physique (blessure à un tiers) comme d’un bien (dommages sur un autre véhicule, un mur heurté dans un accident, etc.). En revanche, elle ne prend pas en charge les dommages subis par le conducteur titulaire du contrat, son véhicule ou ses biens présents à bord.

Au delà de ce minimum, la formule dite assurance tous risques ajoute de nombreuses garanties. Vous serez ainsi couvert dans les cas suivants :

  • Dommages corporels au conducteur, même s’il est responsable du sinistre
  • Dommages matériels à votre véhicule, même si votre responsabilité est engagée
  • Vol et vandalisme, incendie, bris de glace, même si l’auteur n’est pas identifié
  • Risques météo, catastrophe naturelle ou technologique, attentats…

A cela peut s’ajouter dans certains contrats, en option, une assistance en cas de panne (le plus souvent 24 heures sur 24), la mise à disposition d’un véhicule de remplacement ou encore une protection juridique, très utile en cas de litige avec l’assurance d’un autre conducteur.

Autre avantage : une assurance tous risques accélère votre indemnisation. En effet, il n’est pas nécessaire que le litige soit tranché entre les assurances des différentes parties impliquées pour que vous soyez dédommagé.

En résumé : une assurance tous risques vous permet de recevoir une indemnisation plus rapide et dans des situations plus diverses. Surtout, elle couvre le conducteur, même s’il est responsable du sinistre.

Dans quels cas préférer une assurance tous risques ?

Logiquement, c’est la valeur du véhicule assuré qui détermine si cette formule est intéressante. Généralement, l’assurance tous risques vous permet de rouler l’esprit plus serein si votre voiture (par exemple) est récente – moins de 10 ans après immatriculation – ou peu kilométrée. De plus, un véhicule roulant beaucoup a davantage de chances de subir un sinistre : dans ce cas, une assurance tous risques vous couvre dans une éventail plus large de situations.

A l’inverse, un véhicule ancien (hors collection à valeur de revente importante) peut faire l’objet d’une assurance au tiers, puisque l’indemnisation est logiquement moins importante en cas de sinistre. Déterminer la valeur de votre véhicule et établir votre budget est donc la clé pour prendre cette décision. Un devis assurance auto est souvent la meilleure manière de trancher entre les deux options.

Photo : Pixabay

A lire sur auto-moto.com :

Assurance auto : les trois erreurs à ne pas faire

Tempête : comment se faire indemniser par son assurance auto ?

Les radars verbalisent désormais les conducteurs sans assurance


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page