Economie

La hausse du prix du pétrole fait les affaires de Total


TotalEnergies a publié jeudi 28 octobre des résultats en très forte hausse au titre du troisième trimestre 2021, grâce au renchérissement des hydrocarbures, et a dit s’attendre à un maintien du prix du gaz élevés jusqu’au printemps prochain en Europe et en Asie. Le groupe pétrolier, qui se développe offensivement dans l’électricité et les énergies renouvelables, a également annoncé que sa production devrait s’établir entre 2,85 et 2,9 millions de barils équivalent pétrole par jour (Mbep/j) au quatrième trimestre, un niveau qu’elle n’avait plus atteint depuis le deuxième trimestre 2020. “Le faible niveau des stocks de gaz et la demande qui devrait rester soutenue, sauf hiver exceptionnellement clément, sont susceptibles de maintenir les prix du gaz en Europe et en Asie à des niveaux élevés jusqu’au deuxième trimestre 2022”, a-t-il estimé dans un communiqué.

 

Après avoir enregistré un prix moyen de vente de gaz naturel liquéfié (GNL) de 9,10 dollars par million d’unités thermiques britanniques (Mbtu) au troisième trimestre, TotalEnergies indique en outre que ce prix devrait s’établir à plus de 12 dollars au quatrième trimestre. Le groupe a enregistré au troisième trimestre un résultat net ajusté de 4,8 milliards de dollars (contre 848 millions au T3 2020), un Ebitda de 11,2 milliards (multiplié par 2,1) et une marge brute d’autofinancement hors frais financiers de 8,4 milliards (+96%), avec une production de 2,814 Mbep/j (+4%).

 

1,5 milliards d’euros de rachat d’actions

 

Il a également confirmé son intention de procéder à 1,5 milliard de dollars de rachats d’actions au quatrième trimestre en raison des prix élevés des hydrocarbures. TotalEnergies a en outre précisé que ses investissements nets seraient proches de 13 milliards de dollars cette année – dans le haut de la fourchette de 12 à 13 milliards précédemment annoncée -, dont 3 milliards consacrés aux énergies renouvelables et à l’électricité. Il propose un acompte sur dividende de 0,66 euro par action, stable, au titre du troisième trimestre.

 

(avec Reuters)


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page