Technologie

Intel lance ses premiers processeurs Core de douzième génération

Intel avait déjà levé le voile sur l’avenir de ses processeurs Core. La douzième génération de processeurs de PC du fondeur, connue auparavant sous le nom de code Alder Lake, est désormais en vente, avec une première vague destinée aux machines de bureau.

Les nouvelles puces utilisent une technologie de gravure en 10 nm (baptisée Intel 7) et se distinguent par une conception hybride. Ainsi, ils comportent des cœurs dédiés à la haute performance (P-core) et des cœurs à basse puissance dédiés à l’efficacité (E-Core). Les premiers sont conçus pour les processus intensifs en avant-plan tels que les jeux tandis que les seconds fonctionnent en arrière-plan et sont optimisés pour les processus multitâches (multithread en anglais). Ce concept est déjà largement mis en œuvre dans les smartphones et rappelle la technologie « big.LITTLE » des SoC ARM. Intel précise que les nouveaux processeurs sont en moyenne 19% plus rapides que ceux de onzième génération à fréquence équivalente. 

La distribution des tâches entre les différents cœurs est organisée par la technologie Intel Thread Director du processeur qui fonctionne en association étroite avec le système d’exploitation. Ainsi, Intel a travaillé avec Microsoft pour optimiser Windows 11 pour cette technologie.

Les nouveaux processeurs disposent d’une plus grande mémoire cache de niveau 2 (jusqu’à 14 Mo en L2 et 30 Mo en L3) et tirent également parti de la mémoire DDR5 (jusqu’à 4800 MT/s), ainsi que du bus PCIe 5.0 (jusqu’à 16 lignes). Ils peuvent également gérer de la mémoire DDR4 et un bus PCIe 4.0. Notons qu’ils utilisent le nouveau support (socket) LGA 1700. Il faudra donc acheter une nouvelle carte mère pour les utiliser.

Six nouveaux processeurs pour les machines de bureau

La première vague comporte les processeurs Core i9-12900K (8 P-core et 8 E-core), Core i7-12700K (8 P-core et 4 E-core) et Core i5-12600K (6 P-core et 4 E-core). Ces puces intègrent le contrôleur graphique Intel UHD Graphics 770, mais le constructeur propose également des variantes qui en sont dépourvues. On note dans la table ci-dessous (cliquer pour agrandir) que les cœurs de type P et E ont des fréquences de base et des fréquences Turbo différentes. Notons que le constructeur donne désormais deux chiffres pour la puissance, avec une valeur de base et une valeur maximale en mode Turbo. Si vous désirez acheter un des nouveaux processeurs, les premiers prix communiqués par les sites de vente en France sont d’environ 750 euros pour le Core i9-12900K, 530 euros pour le Core i7-12700K et 359 euros pour le Core i5-12600K. Comptez 30 euros de moins pour la version KF, sans module graphique.

Selon les tests d’Intel, le processeur Core i9 de douzième génération offre des gains de performances significatifs pour les tâches intensives  par rapport au modèle précédent : jusqu’à 36% pour le traitement des photos (PugetBench Lightroom classic benchmark), 32% pour le montage vidéo (PugetBench Premier Pro benchmark), 37% pour la modélisation 3D (Autodesk Revit 2021 Model creation benchmark) et même jusqu’à 100% pour le rendu Pulse du logiciel After Effects d’Adobe.

Un processeur qui ravira les joueurs

Le constructeur a également comparé son modèle le plus puissant au processeur Ryzen 5950X d’AMD (16 coeurs et 32 threads) pour un certain nombre de jeux (entre autres Far Cry 6, Shadow of the Tomb Raider, Crysis Remastered et F1 2021). Il estime que les différences de vitesse d’affichage se situent entre -3% et +30% selon le jeu testé, avec en majorité des gains supérieurs à 10%.

Intel a également présenté son jeu de composants Z690, qui communique avec le processeur par un bus spécifique DMI 4.0 x8 lignes, qui offrirait le double du débit du chipset de génération précédente.

Le Z690 comporte entre autres une interface Wi-Fi 6E et jusqu’à quatre ports USB 3.2 Gen 2×2. En revanche, il ne dispose pas encore de l’USB 4.0. Le circuit propose du Gigabit Ethernet et, en option, une connexion Ethernet 2,5 Gbit/s. Celle-ci nécessite toutefois un composant Intel supplémentaire.

A découvrir aussi en vidéo :

Les nouveaux processeurs pour machines de bureau seront disponibles à partir du 4 novembre. Intel compte ensuite proposer des puces pour ordinateurs portables, ainsi que des versions pour les ultraportables, pour aboutir à un total de 60 nouveaux modèles Core de douzième génération.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page