Santé

Le résultat d’un test anti-Covid varierait avec le moment de la journée


Se faire dépister à midi ou en fin de journée a-t-il une influence sur le résultat du test ? Selon des chercheurs américains, oui. Ils ont observé un risque plus important de faux positifs quand les tests sont faits à certains moments de la journée.

Cela vous intéressera aussi


[EN VIDÉO] Un nouveau coronavirus issu du chien capable d’infecter l’Homme
  Des chercheurs ont découvert un coronavirus encore inconnu dans des échantillons provenant d’un enfant hospitalisé en Malaisie en 2018. 

Le résultat d’un test de dépistage pour la Covid-19 peut varier pour de nombreuses raisons : un prélèvement mal réalisé, des réactifs dépassés ou un protocole non respecté. Ces sources d’erreurs sont la plupart du temps maîtrisées par les professionnels qui réalisent et interprètent les résultats. Mais il y a des variables contre lesquelles on ne peut pas vraiment lutter. 

Le coronavirus, un virus diurne ?

Les scientifiques de l’université Vanderbilt de Nashville au Texas ont observé que, selon le moment du dépistage dans la journée, le taux de faux positifs n’est pas le même. Leurs résultats, obtenus après l’étude de plus de 80.000 tests RT-PCR réalisés entre mars et août 2020, suggèrent qu’une personne à deux fois plus de chances que son résultat soit un vrai positif au milieu de la journée par rapport à une personne testée le soir. Autrement dit, faire un test le soir augmente le risque d’un résultat de faux positif.

Ainsi, le rythme circadien influerait le résultat du test, et pour cause, le virus et notre système immunitaire seraient aussi réglés sur l’horloge interne du corps. Les scientifiques de l’université de Vanderbilt pensent que l’excrétion des virions par les cellules est plus intense durant la journée, avec un pic dans l’après-midi. 

« Faire un test Covid au bon moment de la journée améliore sa sensibilité et nous aide à être précis dans le diagnostic des personnes qui peuvent être infectées mais asymptomatiques » explique Carl Hirschie Johnson, un scientifique ayant participé à l’étude. Il reste encore à confirmer le caractère diurne du coronavirus par d’autres études. 

Intéressé par ce que vous venez de lire ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page