People

Laurent Maistret (Koh-Lanta) marqué par des séquelles psychologiques et physiques, il raconte


Koh-Lanta, c’est l’aventure d’une vie. Tous ceux qui y participent en ressortent généralement grandis grâce à l’expérience humaine qu’ils ont vécue. Mais cela peut aussi avoir des conséquences négatives et ce n’est pas Laurent Maistret qui dira le contraire.

Durant plusieurs jours, les aventuriers qui participent à l’émission de TF1 doivent vivre à la Robinson Crusoé. Ils doivent se débrouiller pour faire du feu et pour manger (si l’on ne compte pas les épreuves de confort). Mais tous doivent également remporter des épreuves qui sont parfois très physiques. Ainsi, personne n’est à l’abris d’une blessure. Et cela peut aussi avoir un impact psychologique, comme l’a confié Laurent Maistret, lors de son interview pour TV Mag.

Le charmant candidat de 39 ans, qui avait déjà participé à Koh-Lanta Raja Ampat (Indonésie, 2011) et à La Nouvelle édition (Malaisie, 2014) a accepté de repartir car il avait besoin d’adrénaline dans sa vie quotidienne. Le début de l’année 2021 a été compliqué pour lui car il a perdu sa maman dont il était très proche, il avait donc besoin de se changer les idées. Et il n’a pas été déçu car cette saison, où il a affronté d’autres légendes du programme, a été tout aussi compliquée qu’amusante. “C’est ma saison la plus difficile. Mais c’est l’année où je me suis le plus éclaté“, a-t-il déclaré

Laurent Maistret s’est ensuite confié sur l’impact psychologique que l’aventure a pu avoir : Les coups de couteau dans le dos, ça fait mal. Sans oublier les séquelles physiques, à la sortie des épreuves. J’avais les pieds dans un très piteux état, j’avais des cornes et un morceau de peau était parti.” Pourtant, si on lui proposait de partir une nouvelle fois, le jeune papa pourrait bien accepter la proposition.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page