Sports

La série noire continue pour l’OM…

  • 1/15

    Lionel Messi (4,5)

    Le sextuple Ballon d’Or n’a pas fait basculer la rencontre. Longtemps excentré sur la droite, il a amené du danger en ajustant ses passes en profondeur. Il a eu moins de réussite sur ses frappes, contrées ou au-dessus, avant de disparaître en seconde période. Sans jamais sortir…

  • 2/15

    Neymar (3)

    Une nouvelle prestation indigne d’un joueur de ce statut. A l’exception de quelques bonnes passes en profondeur en début de match, le crack brésilien a manqué de dynamisme et les Marseillais lui ont pris la balle bien trop facilement. A la finition, il s’est raté tout au long du match, notamment avec sa frappe du gauche ratée sur le but refusé pour hors-jeu (14e).

  • 3/15

    Duje Caleta-Car (7) et William Saliba (7)

    Les deux centraux marseillais ont été assez impressionnants. Le Croate, malgré un trou d’air incroyable devant Messi (26e), a enchaîné les interventions défensives (35e, 39e) et a même contré Mbappé en seconde période (67e). Saliba, rapide et intelligent, a été solide jusqu’au bout, avant un dernier tacle magnifique sur le prodige tricolore.

  • 4/15

    Pau Lopez (7)

    Le gardien espagnol a sauvé son équipe en première période, en déviant une tête de Messi (26e) avant de s’imposer brillamment devant Mbappé et Neymar sur la même action (31e). On le découvre peu à peu: il a d’excellents réflexes.

  • 5/15

    Mattéo Guendouzi (6,5)

    Déchaîné d’entrée, comme à son habitude, il a fait du bien autant à la récupération qu’à la relance, en donnant du rythme. Il ne s’est pas relâché et, quand ses coéquipiers se sont fatigués, il a lui-même remonté le ballon plein axe.

  • 6/15

    Marquinhos (6,5)

    Un capitaine parisien toujours aussi exemplaire. Lucide, il a bien lu le jeu sur certaines actions en première période et a dégagé le danger à plusieurs reprises en seconde période. Costaud jusqu’au bout.

  • 7/15

    Valentin Rongier (6)

    Encore une fois latéral droit en phase défensive et milieu axial lorsque l’OM avait le ballon, l’ancien Nantais a livré une bonne prestation. Il a été pris à défaut dans la profondeur mais a été excellent dans les duels. Dans le jeu, sa lucidité a encore fait du bien. Par contre, sans surprise, il s’est raté sur ses deux opportunités, dont une tête juste à côté (65e).

  • 8/15

    Nuno Mendes (6)

    Une grosse débauche d’énergie, il a joué avec beaucoup d’application. Défensivement, il n’est pas toujours bien placé mais, sur cette rencontre, a assuré le coup.

  • 9/15

    Dimitri Payet (5,5)

    L’OM peut avoir des regrets, d’autant que son intenable numéro 10 n’est pas parvenu à faire gagner son équipe d’un coup de patte. Il a semblé fatigué dès le début de match, mais a tenté de faire des différences, comme à son habitude, avec quelques passes et des centres dangereux. Il est à l’origine de l’action du rouge (57e). Il n’a pas « transformé » ses coups francs bien placés.

  • 10/15

    Marco Verratti (5,5)

    Comme contre Leipzig, il a été le leader de son équipe défensivement, notamment au pressing sur les milieux adverses (quand Danilo est resté plus en place). Moins brillant que d’habitude à la relance et sorti avant la mi-temps en raison d’un coup à une hanche (45e+4).

  • 11/15

    Cengiz Ünder (5)

    Comme Payet, il a manqué l’occasion de faire gagner l’OM. Replacé sur l’aile gauche par son entraîneur, il n’a pas autant percuté. Il est bousculé par Hakimi, qui prend rouge à l’heure de jeu (58e), mais, en général, il a manqué de génie à la finition (41e, 45e+2, 58e).

  • 12/15

    Kylian Mbappé (4)

    Attaquant de pointe, le prodige tricolore a eu l’occasion de partir en profondeur à de nombreuses reprises mais n’est pas parvenu à marquer. Il a raté son contrôle dans la surface (11e), n’a pas conclu devant Pau Lopez (31e) et a été rattrapé par Caleta Car ou Saliba en seconde période.

  • 13/15

    Arkadiusz Milik (4)

    Il aurait pu être le grand héros de l’OM avec son but finalement refusé pour hors-jeu (21e). Avant ça, il a manqué sa reprise de la tête d’entrée (3e), puis a rarement jailli devant Marquinhos ou Kimpembe. Une participation au jeu irrégulière.

  • 14/15

    Angel Di Maria (4)

    Pourtant disponible en début de match sur son côté gauche, il a rapidement flanché en manque de rythme et même de précision. Sorti à l’heure de jeu après le rouge donné à Hakimi (61e).

  • 15/15

    Achraf Hakimi (3,5)

    Inquiétant défensivement depuis le début de la saison, le latéral droit n’a pas eu beaucoup de travail face à un Ünder qui n’est pas venu le provoquer ballon au pied. Mais il a mal géré la course de l’ailier turc et a fait une faute qui lui a valu l’exclusion (57e).


  • Source link

    Afficher plus

    Articles similaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Bouton retour en haut de la page