People

François Hollande : Les mots de son ex Valérie Trierweiler qui lui avaient fait si mal…


François Hollande a fait son retour… dans les librairies. Il a dévoilé le 20 octobre 2021 son nouveau livre, Affronter, dans lequel il règle ses comptes en faisant des portraits “acérés” des différents visages de la politique, tout en proposant parallèlement des solutions pour le pays qu’il a présidé de 2012 à 2017. Un goût pour l’écriture qu’il a montré durant toute sa carrière, mais qui a fait beaucoup parler après son mandat présidentiel avec la publication des Leçons du pouvoir. Dans cet ouvrage publié en 2018, il était revenu sur sa rupture avec Valérie Trierweiler et sa relation avec Julie Gayet.

Valérie Trierweiler, son ex-compagne, ne l’avait pas épargné dans Merci pour ce moment avec l’épisode des “sans-dents“, une catastrophe pour son image d’homme de gauche. Dans son livre Les Leçons de pouvoir, François Hollande a décidé d’aborder sans fard la révélation de sa relation avec l’actrice et productrice Julie Gayet dans la presse, qui a précédé sa rupture avec la journaliste : “Julie Gayet est entrée dans ma vie. Notre relation fut révélée dans les pires conditions, pour ma personne et pour la fonction. (…) Le choc fut rude. Valérie en fut profondément meurtrie. Notre séparation et les conditions de son annonce à laquelle elle n’a pas voulu s’associer ajoutèrent à la cruauté de la situation. Plus tard, dans un livre dont le succès fut retentissant, elle mit au jour ses blessures et exprima avec ses mots ce qu’elle avait vécu. Ils m’ont fait mal. C’était sans doute son intention. Nous avons mis du temps pour échanger de nouveau. Mais j’ai été sensible au mot délicat qu’elle m’a adressé le dernier jour de mon mandat.

C’est en 2014 que l’ancien président avait officialisé par un communiqué sa rupture : “Je fais savoir que j’ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler.” Peu après, la journaliste a publié avec fracas Merci pour ce moment, égratignant avec force l’image de président “normal” qu’il avait tenté de construire. L’autrice avait assuré en 2015 au Parisien que, si c’était à refaire, elle réécrirait sans état d’âme l’anecdote des “sans-dents”. La dernière fois qu’on a pu voir François Hollande et Valérie Trierweiler dans le même lieu, c’était à l’hôtel Sofitel du Vieux-Port en 2018, le premier y donnait une interview, la seconde participait à un festival de littérature.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page