People

Elisabeth de Belgique fête ses 20 ans, une “princesse qui dépassera de loin Kate Middleton”


La famille royale de Belgique a un évènement de taille à fêter ce lundi 25 octobre, la princesse Elisabeth a 20 ans. Un cap important pour la jeune femme, au point que le magazine Point de Vue lui a accordé la couverture de son dernier numéro paru le 20 octobre dernier. Le journal spécialisé dans les familles royales a recueilli les témoignages de plusieurs proches de la princesse Elisabeth. Parmi eux, celui de Bouzouk, le maquilleur de la famille royale belge.

Celui qui a pour rôle de sublimer la princesse Elisabeth ainsi que tous les autres membres de son clan, il ne fait aucun doute que la jeune femme est destinée à un très bel avenir. Le maquilleur lui dessine la même trajectoire qu’une certaine Kate Middleton. “La princesse dépassera de loin Kate Middleton dans le futur“, avance Bouzouk à Point de Vue.

L’une des nombreuses qualités de la fille aînée du roi Philippe et de la reine Mathilde, son courage, et ce depuis le plus jeune âge. Kathleen Schroyens, professeur de danse à l’académie communale d’Asse, se souvient de leur première leçon ensemble : “C’était une petite poupée qui est arrivée ici avec son sac de danse, beaucoup de courage et d’envie.” La princesse Mathilde a pris des leçons durant onze ans et on dit que c’est de là que provient le secret de son maintien et son port de future reine.

En plus de la danse, la grande soeur de Gabriel (18 ans) et Emmanuel (16 ans) a également suivi des cours de peinture, sur le conseil de sa grand-mère; la reine Paola. “Parfois, elle était tellement attachée à son travail qu’elle voulait au bout à tout prix”, se souvient le peintre Pierre Chariot, qui la supervisait non loi du château de Ciergnon. “Le chauffeur du palais venait frapper à la porte mais elle faisait la sourde oreille“, complète-t-il. En plus d’être courageuse, la princesse Elisabeth est déterminée. Deux qualités que l’on retrouve également chez Kate Middleton.

Aucun traitement de faveur à l’école militaire

Du courage et de la détermination, il en fallait pour suivre la première année de formation des élèves officiers au sein de la prestigieuse Ecole royale militaire. En tant que future reine des armées, la princesse Elisabeth, duchesse de Brabant, a tenu à l’intégrer. “La princesse n’a bénéficié d’aucun traitement de faveur, précise le colonel Thierry Pirenne, responsable des premières années à l’Ecole royale militaire, à Point de Vue. C’est un bon élément, elle s’est bien intégrée à sa promo. Elle est travailleuse et méticuleuse.

La princesse Elisabteh aura-t-elle droit à un traitement de faveur pour son 20e anniversaire ? Rien n’est moins sur..


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page