Sports

Fin de série pour Metz

Après trois victoires de suite en Ligue des Champions, Metz a vu son invincibilité toutes compétitions confondues s’achever à l’occasion de la réception de Györ (29-33), qui consolide sa première place du Groupe B.

Ce n’était décidément pas une bonne journée pour les clubs français. Alors que Brest s’est incliné d’un but sur le parquet de Ferencvaros, Metz a chuté face à l’autre club hongrois engagé en Ligue des Champions. Intouchables sur tous les tableaux depuis le début de la saison, les protégées de Manu Mayonnade ont connu les affres de la défaite pour la première fois à l’occasion de la réception aux Arènes de Györ. Face à une équipe qui n’a pas perdu en phase de groupes depuis pratiquement quatre ans, Bruna de Paula (7 buts sur 13 tirs) a donné l’exemple en permettant à Metz de faire mieux que tenir le choc et même de prendre deux longueurs d’avance au quart d’heure de jeu. C’est à ce moment que Györ a commencé à monter en puissance, avec Estelle Nze Minko (6 buts sur 7 tirs) et Stine Oftedal (4 buts sur 6 tirs) qui ont relancé la machine. Grâce à quatre buts et une intervention de Silje Solberg (5 arrêts à 28% d’efficacité), le club hongrois a repris les commandes et compté immédiatement deux longueurs d’avance. Un écart qui a même atteint trois buts à huit minutes de la mi-temps. Toutefois, Méline Nocandy (5 buts sur 10 tirs) a trouvé les solutions avant de voir Debbie Bont (2 buts sur 2 tirs) ramener Metz à un but à la pause.

Metz a cédé en fin de match

Malgré des échecs face à Laura Glauser (7 arrêts à 32% d’efficacité), les Messines ont démarré fort des deux côtés du terrain. Empêchant Györ de marquer pendant près de dix minutes, grâce aux interventions d’Ivana Kapitanovic (5 arrêts à 42% d’efficacité), Metz a pu signer un 3-0 d’entrée pour reprendre l’ascendant au tableau d’affichage. Toutefois, ça n’aura duré que… trois minutes. A réaction, Györ a retrouvé de l’efficacité offensive avec Nadine Schatzl (5 buts sur 7 tirs) et Kari Brattset Dale (4 buts sur 4 tirs) qui ont su relancer le club hongrois. Si Laura Kanor (1 but sur 1 tir) a remis les deux équipes, les joueuses d’Ambrosio Martin ont trouvé les ressources pour reprendre l’avantage, comptant trois buts d’avance à neuf minutes de la fin de la rencontre. C’est alors que Chloé Bouquet (2 buts sur 3 tirs) a sonné la révolte, concluant un 3-0 en 80 secondes pour remettre les deux équipes une nouvelle fois à égalité. Toutefois, la précipitation d’Emma Jacques (1 but sur 4 tirs) a immédiatement rendu le ballon à Györ qui a bonifié cette récupération par Estelle Nze Minko. Avec deux buts d’avance à six minutes du buzzer, le club hongrois n’a pas laissé échapper la victoire. Une dernier réalisation de Linn Blohm (4 buts sur 4 tirs) permet à Györ de s’imposer de quatre longueurs (29-33) et de rester invaincu en cinq journées. Metz, pour sa part, lâche ses premiers points.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page