Technologie

L’encoche, le point faible des nouveaux MacBook Pro ?

Avec leurs puces M1 Pro et M1 Max, leur webcam 1080p, leurs écrans mini-LED ProMotion, leurs ports MagSafe 3, HDMI, SD et USB-C, leur clavier sans Touch Bar et leur autonomie annoncée démentielle, les nouveaux MacBook Pro sont, sur le papier, les ordinateurs portables parfaits pour celles et ceux qui aiment l’écosystème Apple. Cinq ans après avoir lancé des MacBook Pro au design ambitieux mais contraignant, Apple fait un mea culpa historique et part reconquérir le cœur de ses fans de la première heure.

Malheureusement, ce qui aurait pu nous éblouir sans compromis nous laisse encore songeurs quelques heures après la présentation des nouveaux MacBook Pro. Le coupable est facile à désigner : l’encoche. Avec ce choix de design fort, Apple ne prend-il pas le risque de diviser à nouveau ?

Une encoche sans Face ID

Commençons par préciser notre pensée : non, nous ne nous plaignons pas d’avoir moins de bordures. Nous sommes parfaitement conscients de la raison de la présence d’encoche. Elle repousse les bordures autour d’elle, ce qui permet de gagner de l’affichage là où il y avait du noir auparavant. Nous nous en réjouissons. Cependant, le concept de l’encoche en lui-même nous pose problème, surtout au vu de son utilité sur ces MacBook Pro. 

En effet, il s’agit de la première encoche de l’histoire d’Apple sans système de reconnaissance faciale. Sur iPhone, à défaut de plaire à tout le monde, l’encoche permet d’utiliser Face ID. Ici, malgré son important encombrement, elle n’embarque qu’une caméra frontale et un capteur de luminosité. Une plus petite encoche n’aurait-elle pas été possible ? Sur iPad, Apple avait préféré des bordures uniformes à une encoche alors que la tablette dispose bien de Face ID. Sur Mac, où le composant le plus grand est la webcam, Apple semble en avoir décidé autrement. Aucune fonction ne justifie selon nous la présence d’une aussi grosse encoche. Pourquoi avoir laissé autant de vide ? 

Au passage, on remarque que l’encoche des MacBook Pro n’a pas la même forme que celle de l’iPhone. Un choix étonnant pour Apple qui aurait pu en faire la marque de fabrique de ses produits. 

Une implémentation problématique dans macOS ?

Sur iOS, Apple a fait le choix fort d’assumer l’encoche. À gauche, il y a l’heure. À droite, il y a le réseau et la batterie. Ces indications sont présentes en permanence, y compris dans les applications tierces.

Sur macOS, Apple ne va pas pouvoir faire pareil. Plutôt que de rajouter une nouvelle section supérieure conçue pour l’encoche, Apple a choisi de faire monter la barre des menus des Mac, celles dans laquelle se trouvent les commandes pour vos applications, des indicateurs et quelques raccourcis. Cette décision va poser quelques problèmes. En effet, dans certains cas, l’encoche va cacher la barre des menus. On pense notamment à des applications comme Chrome qui ont tellement de sous-options que ces dernières se trouveront à gauche et à droite de l’encoche, avec un écart pas très joli pour les yeux au milieu. Ce n’est pas comme sur iOS où tout est bien réparti. 

Autre choix étonnant : en plein écran, Apple va cacher le haut du MacBook Pro. macOS simulera la présence d’une vraie bordure afin de ne pas avoir à gérer l’encoche qui, soyons honnêtes, aurait de toute manière posé beaucoup trop de problèmes. Plein d’applications seraient devenues inutilisables si elles étaient montées trop haut (on pense au nom du document dans Word, centré en haut). Il n’y a plus qu’à espérer que le taux de contraste du mini-LED soit suffisamment bon pour que l’on ne voit pas que l’écran est faussement éteint.

Un design controversé

Soyons clairs, nous ne disons pas que l’encoche est un défaut susceptible de rendre les nouveaux MacBook Pro mauvais. Comme sur iPhone, il s’agit d’un détail qui divisera et qui, à terme, finira sans doute par être éliminé. En revanche, nous regrettons de voir Apple rentrer dans ce jeu. Au vu des habitudes de la marque, il est fort probable que l’encoche devienne la marque de fabrique d’autres Mac comme l’iMac ou le MacBook Air, toujours sans Face ID, avec des amincissements de temps en temps. L’encoche ne va-t-elle pas devenir la Touch Bar de 2021, avec une mort inévitable quand Apple en aura marre des critiques ? Tout ceci est d’autant plus dommage que, dans l’écosystème Windows, on trouve des PC portables avec de minuscules bordures et une caméra 1080p, sans encoche. Pourquoi Apple a-t-il eu besoin d’un aussi gros espace ? Espérons que nos tests des nouveaux MacBook Pro nous fassent changer d’avis.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page