People

“Les gens n’imaginent pas…” : Hélène Ségara le visage changé, victime de terribles moqueries


Mercredi 20 octobre, M6 lance la 16e saison de son émission Incroyable talent. Derrière la table des juges, on retrouve une fois encore Hélène Ségara. La star se livre à cette occasion en marathon promotionnel, évoquant divers sujets dont sa santé, source d’inquiétude pour ses fans. Victime de changements corporels, la chanteuse de 50 ans ne supporte plus les critiques et moqueries.

Dans les pages du magazine Télécâble Sat Hebdo, Hélène Ségara a accordé une interview croisée avec sa camarade de l’émission, Marianne James. A une question sur les attaques sur le physique, l’interprète du tube Il y a trop de gens qui t’aiment a répondu avec sincérité. “À cause de la cortisone, mon visage avait tellement changé qu’on avait dit que j’avais raté ma chirurgie esthétique. Les gens n’imaginent pas les complexes que ça peut donner“, a-t-elle lâché, visiblement très touchée par les moqueries des gens, sur les réseaux sociaux. Quant à sa complice, c’est sur son surpoids qu’elle est souvent moquée…

Hélène Ségara souffre depuis 2013 d’une maladie auto-immune à un oeil. Cobaye d’un coûteux projet expérimental, l’ex-star de la comédie musicale Notre-Dame de Paris a depuis révélé avoir subi par moins de 17 opérations aux yeux. Un temps victime d’une perte de la vue, elle a finalement trouvé un moyen d’améliorer sa vision grâce à un implant qu’elle change régulièrement. Traitée à la cortisone par le passé, elle avait inévitablement vu son visage changer.

Dans la maladie, elle a toujours pu compter sur le soutien de son mari Mathieu qui ne lui a jamais fait la moindre remarque, à l’inverse du grand public qui n’a jamais hésité à commenter ses apparitions à la télévision. Cachant parfois son oeil sur les plateaux, la chanteuse avait été contrainte de s’expliquer à plusieurs reprises. Mais ça ne rentre pas dans la caboche de tout le monde…


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page