Politiques

qui sont les mercenaires du groupe Wagner que le Kremlin affirme ne pas connaître ?


Publié


Mis à jour

Wagner : qui sont ces mercenaires que le Kremlin affirme ne pas connaître ?

Article rédigé par

L. Lacroix, P. Acheré, A. Koun

France 2


France Télévisions

Il y a quelques semaines, face au retrait progressif des troupes françaises, le Mali a annoncé, par la voix de son Premier ministre, explorer d’autres voies pour sa sécurité. L’option d’un groupe paramilitaire est alors apparue, le groupe russe Wagner, qui a déjà fait parler de lui en Ukraine, en Syrie et en Libye. Et que Moscou dit ne pas connaître…

Les quelques milliers de mercenaires russes du groupe Wagner sont capables de changer le cours d’un conflit, pourtant le Kremlin prétend ne pas les connaître. La première fois que le groupe a fait parler de lui, c’était en Ukraine, il y a six ans, en apparaissant dans le camp des rebelles pro-russes. À partir de ce moment, ces mercenaires vont jouer un rôle décisif dans plusieurs pays en guerre, comme en Syrie, où ils sont aux côtés des hommes de Bachar al-Assad. 

Bientôt, ils se retrouveront peut-être au Mali, où les troupes françaises vont se retirer progressivement. Durant la semaine du 4 au 10 octobre, des Maliens ont manifesté leur joie, arborant des drapeaux russes. La junte est en effet en train de négocier un contrat avec le groupe Wagner. “Ce que fait la Russie, c’est de provoquer la France et les États-Unis, en envoyant des équipes réduites, en sachant qu’ils réagiront”, explique Sergueï Sukhankin, chercheur à la Fondation Jamestown. Pour les Occidentaux, les mercenaires de Wagner sont infréquentables, accusés notamment d’exactions en Syrie. 




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page