Economie

Dépistage Covid-19: la facture s’envole à 6,2 milliards


Après le pic, les tests sont sur un plateau. Dopés par l’extension du pass sanitaire, ces examens (PCR et antigéniques) avaient atteint un niveau record de 5,7 millions par semaine mi-août.La décrue qui a suivi, d’abord rapide, s’est ensuite ralentie, jusqu’à 3,6 millions la semaine du 20 septembre, puis un peu moins de 3,5 millions celle du 27 septembre, selon les chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé.Le rythme est ainsi revenu à son niveau de fin juillet, juste après les annonces d’Emmanuel Macron, sur le pass sanitaire mais aussi sur la fin de la gratuité des tests.

Une mesure pour alléger la facture du dépistage

Déjà payants pour les touristes étrangers, ceux-ci seront déremboursés à compter du 15 octobre pour les assurés français de plus de 18 ans qui ne pourront justifier ni d’une vaccination contre le Covid-19 ni d’une prescription médicale.Selon le ministère de la Santé, près de 5,9 millions d’adultes n’ont encore reçu aucune dose de vaccin et devront donc régler de leur poche ces examens jusqu’alors entièrement pris en charge par l’Assurance maladie – à hauteur d’environ 44 euros pour un PCR en laboratoire, ou 25 euros pour un antigénique en pharmacie. Une mesure censée encourager la vaccination, mais aussi alléger la facture du dépistage, qui devrait s’envoler à 6,2 milliards cette année, après les 2,2 milliards dépenses en 2020.

(Avec AFP)


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page