Auto-Moto

comment payer moins cher ?

C’est bien connu, le montant de l’assurance auto est plus élevé pour les jeunes conducteurs. Découvrez nos conseils pour réduire la facture.

Les statistiques sont formelles, les conducteurs de 18 à 24 ans sont les usagers de la route les plus à risques, alors qu’ils sont impliqués dans un quart des accidents mortels et sont également les principales victimes en tant qu’automobilistes. Et forcément, cela se ressent sur le prix de l’assurance jeune conducteur, plus élevé pour cette catégorie, en raison du risque accru. Mais pas de panique, il est tout à fait possible de limiter le coût de la cotisation, en suivant quelques conseils simples, vous permettant alors d’économiser plusieurs dizaines d’euros sur votre prime totale. Cela passe notamment par le choix de votre voiture, qui compte également beaucoup dans le prix total que vous devrez payer chaque mois ou chaque année. En effet, de nombreux critères sont alors pris en compte, tels que le modèle, mais également la puissance du véhicule. Evitez donc de vous offrir la dernière sportive à la mode, sous peine de faire grimper la facture !

L’idéal reste donc de choisir une voiture d’occasion peu puissante. En effet, la valeur de l’auto est également un paramètre que regardent les compagnies d’assurances pour établir le devis. Car cela coûte bien plus cher de rembourser un véhicule neuf et haut de gamme qu’un modèle à bas prix à l’âge avancé ! Par ailleurs avant de souscrire à une assurance auto, opter pour une voiture dont la côte est basse vous permettra également de limiter votre contrat à une formule au tiers, moins onéreuse. Celle-ci couvre alors tous les dommages corporels causés par le conducteur à des tiers, et évite les dépenses inutiles ainsi que les garanties qui ne seraient pas forcément nécessaires pour une voiture déjà âgée. Vous pouvez cependant compléter votre offre avec des garanties couvrant le vol et les bris de glace, ce qui vous coûtera alors un peu plus cher, mais qui pourrait vous éviter de grosses dépenses en cas de coup dur. La formule tous risques est quant à elle à envisager si vous chercher une couverture complète. 

Evitez le malus

Lors de la souscription à un contrat d’assurance, une surprime est appliquée si le conducteur est titulaire du permis de conduire depuis moins de trois ans ou s’il ne peut pas justifier d’une assurance au cours des trois dernières années. Il vaut donc mieux éviter d’avoir un malus en plus ! Pour cela, la meilleure chose à faire reste évidemment de faire preuve de vigilance au volant, et d’adopter une conduite responsable. Mais personne n’est à l’abri d’un accident responsable, causé par la fatigue ou l’inattention. Dans ce cas, et si les dommages sont minimes, tels qu’une rayure ou une feu cassé, le mieux reste de régler les choses à l’amiable, afin d’éviter d’écoper d’un malus qui ferait encore grimper le prix de votre cotisation. Bien sûr, ne forcez pas la personne lésée, qui est en droit de refuser cet arrangement et n’oubliez jamais de remplir et signer un constat afin de garder une trace en cas de litige. 

Et si vous voulez en savoir plus sur les tarifs Allianz, vous pouvez demander votre devis directement sur le site d’Auto-moto en cliquant sur ce lien


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page