Crypto

Investissement crypto : Un monde d’hommes ?

96 % des investisseurs cryptos sont des hommes. C’est l’un des nombreux enseignements du rapport publié par Crypto Check en collaboration avec Just Mining et Cryptoast et mené sur plus de 3 000 investisseurs cryptos. Zoom aujourd’hui sur le profil de l’investisseur crypto. 

1xbit

Fruit de la collaboration entre plusieurs acteurs de la crypto, le premier rapport sur l’usage des cryptomonnaies en France permet de mieux cartographier ce type d’investissement. Via notamment les critères socio-démographiques, nous chercherons à comprendre qui est l’investisseur, comment il investit et enfin dans quels types de produits.

Quel est le Profil de l’Investisseur en Crypto ?

Investissement crypto : Un monde d’hommes ?Cette riche enquête permet de mettre en évidence les profils qui investissent dans la monnaie numérique. Comme nous l’avons vu dans l’introduction, cet univers est aujourd’hui essentiellement représenté par des investisseurs masculins. Avec près de 96 % des sondés sur cette étude de 3 000 personnes.

Pour ce qui est de l’âge, la médiane de l’investisseur est d’environ 30 ans. Ce qui signifie que 50 % des sondés ont plus de 30 ans et que 50 % ont moins de 30 ans. Plus d’un investisseur sur trois (37 %) est âgé de 20 à 29 ans. Il s’agit de la tranche d’âge la plus représentée. Le niveau de formation de l’investisseur crypto est également plutôt élevé avec 71 % avec un bagage technique supérieur à Bac + 2. Près d’un cinquième des sondés ont par ailleurs un niveau d’étude supérieur ou égal au doctorat.

Parmi les catégories socioprofessionnelles les mieux représentées dans l’univers crypto, on retrouve le tiercé de tête suivant :

  • Cadres et professions intellectuelles supérieures : 28,7 % du panel
  • Employés : 22,5 % du panel
  • Etudiants : 17,7 % du panel

Les demandeurs d’emploi, les professions intermédiaires ainsi que les ouvriers sont les CSP les moins bien représentées.

Si l’on s’attache aux motivations des investisseurs français, le premier critère est évidemment celui de la plus-value potentielle à réaliser (86 % des sondés). Ils sont à peine moins nombreux (85 %) à plébisciter l’innovation et la technologie derrière les projets cryptos. Environ 7 personnes sur 10 sont quant à elles sensibles aux valeurs défendus par les différents projets. En terme d’expérience, l’enquête permet de relever que 48 % des investisseurs sont présents sur le marché des cryptos depuis moins d’une année. A peine 18 % des investisseurs sont présents sur le marché depuis plus de 3 ans.

Comment les Français Investissent dans la Crypto ?

Près de 9 investisseurs sur 10 effectuent leurs propres recherches avant d’investir. Parmi les investisseurs, près d’un tiers est membre d’une communauté en ligne. Environ le quart de celles et ceux qui investissent le font via les conseils d’un membre de leur entourage.

Bon à savoir : Près de 75 % des investisseurs se disent être sur le marché pour le long terme (plusieurs années). Le trading journalier, qu’il soit régulier ou non, ne concerne finalement qu’une infime part de l’échantillon étudié (3 %).

Si l’on se focalise sur la méthodologie d’investissement, près de 45 % des répondants disent utiliser la méthode du Dollar Cost Average (DCA). Une méthode qui consiste à fractionner son investissement en plusieurs prises de positions échelonnées dans le temps. Ils sont dans les mêmes proportions à investir selon le contexte tandis que la méthode de l’investissement en one-shot ne séduit qu’à peine plus de 10 % des répondants.

Près d’un investisseur sur 2 (46 %) utilise les outils de l’analyse technique et de l’analyse fondamentale avant de se lancer. Parmi les critères de sélection d’un projet, les thématiques les plus citées sont les suivantes :

  • La technologie sous jacente au projet (83 %)
  • L’ambition du projet (73 %)
  • L’équipe dirigeante (67 %)

Parmi les sources privilégiées pour se renseigner sur un projet, les investisseurs utilisent en priorité les sites internet ou Google. Les vidéos Youtube sont aussi particulièrement appréciées. En terme d’outil d’investissement, la plateforme Binance est largement plébiscitée. Avec près de 80 % d’utilisateurs parmi les 3 000 sondés. Bien devant d’autres plateformes comme Coinbase (23,8 %) ou encore Kraken (15,2 %). Les plateformes centralisées (75,6 %) sont d’ailleurs plus utilisées que les hardware wallet (39,5 %) ou que les hot wallet (48,6 %).

Zoom sur le portefeuille des investisseurs crypto

En terme de portefeuille crypto, un mot semble prédominer : la diversification. La médiane des investisseurs en crypto se trouverait aujourd’hui autour des 5 000 €. Avec évidemment quelques disparités en fonction des revenus. Ainsi, les revenus annuels supérieurs à 70 000 € disposeraient en moyenne d’un portefeuille de 25 000 €. Seulement 6 % des sondés possédaient un portefeuille supérieur à 100 000 €.

Si la diversification semble être la norme sur les projets cryptos, ce n’est pas le cas en terme de portefeuille d’investissement global. Ainsi, pour 40 % des répondants, la cryptomonnaie représente plus de la moitié de leurs investissements. Un chiffre qui monte même à 55 % chez les moins de 20 ans.  Pour près de 35 % du panel, la cryptomonnaie concentre même l’intégralité de leur investissement. Nous sommes ici bien loin des niveaux habituellement conseillés pour un actif extrêmement volatil et risqué. Le profil de l’investisseur crypto serait donc particulièrement exposé au risque.

Si l’on raisonne en terme d’actifs détenus, les projets les plus importants comme Bitcoin mais surtout Ethereum recueillent le plus d’adhésion. Voici les cryptos que les sondés possèdent en portefeuille. Ils sont ainsi plus de 80 % à posséder de l’ETH, notamment pour le fait qu’il soit au coeur de l’écosystème DeFi.

Investissement crypto : Un monde d’hommes ?

Ce sont aussi les deux cryptos les plus attendues par les investisseurs sur les mois à venir. Viennent ensuite les projets Polkadot (DOT), Solana (SOL) ou encore Polygon (MATIC). Parmi les projets jugés comme étant les plus décevants chez les investisseurs, on retrouve en tête le Dogecoin (DOGE) suivi de près par le Ripple (XRP) ou encore le Litecoin (LITE)

L’étude qui prend aussi en considération les stablecoins précise que 79 % des investisseurs y ont recours. Concernant les NFT, ils ne sont que 24 % à en posséder. L’adoption de ce nouveau genre de tokens reste cependant plus importante chez le jeune public.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page