Sports

“Neymar est perdu, anxieux, sans passion”

Dans les coulisses du Paris Saint-Germain, on s’inquiète de l’état mental de Neymar. S’il se régale lorsqu’il évolue avec la Seleçao, le crack brésilien est esseulé chez lui, à Paris, et vit une période difficile.

Les récentes confessions de Neymar dans un documentaire de DAZN ont secoué le monde du football. Le numéro 10 brésilien du PSG laisse entendre que la Coupe du monde 2022 serait sa dernière… « Je pense ça parce que je ne sais pas si j’aurai encore la force mentale pour m’occuper du football », explique-t-il dans cette interview. Une déclaration qu’il est nécessaire de contextualiser au regard de la période difficile vécue par le joueur.

À l’instar d’un footballeur sur 10 (comme Franck Ribéry, Emmanuel Adebayor, Jesse Lingard, Gregory van der Wiel, Josip Ilicic, …), le Brésilien traverse une zone de turbulence. Il est perdu, anxieux, sans passion, en perte de confiance. Cela se traduit aussi parfois par un manque d’investissement à l’entraînement. Ses prestations sur le terrain (un but en 7 matches toutes compétitions confondues cette saison) témoignent de ce passage à vide.

Selon nos informations, l’idole brésilienne est isolée dans sa demeure de la banlieue parisienne, avec ses amis de longue date. Un entourage qui est l’unique boussole de son quotidien. Son intérêt pour le football semble s’amincir au quotidien. Or celui qui porte sur ses épaules la pression de tout un peuple depuis son plus jeune âge clame dans le vestiaire du PSG qu’il remportera la Coupe du monde au Qatar. Prétentieux ? Non.

Victime d’un traitement « injuste » en Ligue 1

Epié en permanence, le jeune homme de 29 ans souffre d’usure mentale passagère. Chacune de ses apparitions est susceptible de créer la polémique au Brésil ou en France, comme celle où on l’aperçoit prendre une photo sans le masque avec un enfant. Le moindre détail est scruté à la loupe pour celui qui vit dans l’ombre de Pelé depuis ses débuts. Il fait souvent part à ses proches du traitement injuste dont il fait l’objet en France. Aussi bien par le corps arbitral que par les joueurs adverses.

Le magicien de Mogi das Cruzes, qui a disputé plus de 500 matches en pro à 29 ans, apparaît fatigué et résigné. Rappelons qu’il était déjà une star à l’aube de ses 17 ans. La lassitude est naturelle. Au regard de son style de jeu éprouvant, il va devoir se réinventer pour atteindre ses objectifs avec le PSG et le Brésil. On imagine que la mauvaise passe qu’il vit actuellement le rendra plus fort. Le retour du Roi est attendu.

Lire aussi :Ça va mal, Neymar a besoin d’aideSergio Ramos, un cas qui irrite en interne


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page